Le Hawk-Eye remplacera les juges de lignes à l’US Open

Le New York Times annonce que les juges de lignes seront remplacés par un arbitrage automatique des lignes sur tous les courts de l’US Open, sauf les deux plus grands. Cela permettra de réduire le nombre de personnes sur place pendant la pandémie.

Grandstand US Open

« Out ! » Un mot, crié, parfois hurlé par les juges de lignes lorsqu’une balle est envoyée en dehors des limites du terrain, ne sera pas prononcé sur les courts annexes de l’US Open cette année. Une machine s’en chargera, au moins le temps d’une édition. La pandémie de coronavirus aura chamboulé le tennis jusque dans ses règles les plus traditionnelles. Selon le New York Times, les juges de ligne seront remplacés par un arbitrage automatisé sur tous les courts de Flushing Meadows, sauf les deux principaux (Billie Jean King et Louis Armstrong).

Le système du Hawk-Eye, déjà en vigueur, remplacera les hommes et les femmes sur les bords du terrain pour cette édition censée débuter le 31 août, jusqu’au 13 septembre. Une manière de réduire le nombre de personnes sur place, en période de pandémie de COVID-19.

Des voix enregistrées

Un Hawk-Eye Live remplacera les juges de ligne à l’US Open, mais aussi le « challenge », grâce auquel chaque joueur peut demander qu’un jugement humain soit examiné par un système électronique. Le système a été utilisé durant le World TeamTennis, tournoi d’exhibition aux Etats-Unis.

Le Hawk-Eye Live « prononcera » tous les appels à l’US Open. Des voix sont enregistrées. Il y aura donc des « out » ou « fault » électroniques annoncés sur les courts. Le monde d’après. Durant le World TeamTennis, des voix féminines et masculines ont été utilisées.

« Pour nous, il était important d’avoir une voix humaine (électronique) qui continue de prononcer ‘out’, plutôt que d’envoyer un simple son, a décrit James Japhet, le directeur général de Hawk-Eye North America, cité par le New York Times. Nous souhaitons nous assurer que les sensations du sport ne changent pas. »

En 2006, l’US Open était déjà le premier Grand Chelem à user d’un appel électronique sur ses courts. Le système sera aussi utilisé pour le Masters 1000 de Cincinnati. Le tournoi se tient dans le même lieu, une semaine avant l’US Open.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *