L’US Open en mode thriller : ce qu’il ne fallait pas manquer cette nuit

Ce vendredi a été marqué par l’imbroglio autour de la rencontre entre Zverev et Mannarino. Djokovic a gagné tel une fusée et Tsitsipas a tout gâché. Shapovalov est lui miraculé.

Le combat du jour : miraculé Shapovalov

À deux petits points près, Denis Shapovalov pouvait faire ses valises et débuter ses entraînement sur terre battue. Sur le Arthur Ashe Stadium, le Canadien est passé tout proche de l’élimination face à Taylor Fritz. L’Américain a mené deux sets à un puis 5-2 dans la quatrième manche (avant de passer à deux points du match au tie-break). Mais il a alors été incapable de conclure et Shapovalov s’est engouffré dans la brèche pour finalement l’emporter en cinq sets (3-6, 6-3, 4-6, 7-6, 6-2) après 3h26 de jeu. Il retrouvera David Goffin en huitièmes de finale, le deuxième de sa carrière en Grand Chelem (après l’US Open 2017).

Le chiffre du jour : 26

Toujours invaincu en 2020, Novak Djokovic a remporté vendredi sa 26e victoire d’affilée. Le n°1 mondial n’a laissé aucune chance à Jan-Lennard Struff, expédié en 1h42 (6-3, 6-3, 6-1). Sa 150e victoire sur dur en Grand Chelem (75 en Australie, 75 à New York) ! Ce sera Carreno Busta (No 20) en huitièmes de finale.

La phrase du jour : d’Adrian Mannarino, celui qui aurait pu ne jamais jouer

« Pour le département d’État, j’ai été exposé à quelqu’un de positif et je devais être en quarantaine dans ma chambre donc pas sur le terrain. J’ai donné mon téléphone à mon coach et je lui ai dit de gérer ça. Vers 16 h 30-40, j’ai appris qu’on pourrait aller sur le terrain. »

Le Français – qui a reçu l’aide de Novak Djokovic durant cette crise – s’est finalement incliné en trois sets face à l’Allemand Alexander Zverev.

L’instant câlin du jour : maman Vika et Leo

Qualifiée pour le 3e tour de l’US Open, Victoria Azarenka a profité de sa journée “off” pour assister en tribunes au match opposant Osaka à Kostyuk. Et ce en compagnie de son fils Leo, 3 ans. C’est l’instant câlin du jour…

 

La tenue rétro du jour : Agassi forever

La collection Nike pour cet US Open célèbre le Kid de Las Vegas Andre Agassi. Denis Shapovalov s’est d’ailleurs dit honoré de porter une telle tenue !

Le tweet du jour :

Benoît Paire n’a guère apprécié le commentaire de Corentin Moutet « En tournoi, je ne joue pas trop aux cartes, je suis concentré sur mon tennis » après sa qualification pour le troisième tour de l’US Open. Et il a tenu à le faire savoir (avant de s’excuser). Le contentieux entre Paire et Moutet remonte à la dernière journée de l’UTS2.

“Frenchie” du jour : Moutet dernier de cordée

Adrian Mannarino éliminé, Corentin Moutet est le dernier Français en lice dans le tableau messieurs. Le 77e joueur mondial a remporté avec autorité son match – disputé sur deux jours à cause de la pluie – face à Daniel Evans (4-6, 6-3, 7-6, 7-6). Il se qualifie ainsi pour le troisième tour d’un Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière – après Roland-Garros 2019. Il aura fort à faire, ce samedi, contre Felix Auger-Aliassime, vainqueur de Murray jeudi.

Le jour d’après : les trois rencontres à ne pas manquer aujourd’hui

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *