Moutet « immature » ? Le commentaire vient de… Paire

Benoît Paire a été vexé par une réaction de Corentin Moutet après sa qualification pour le deuxième tour et a évoqué l’« immaturité » de son compatriote sur les réseaux. L’Ultimate Tennis Showdown a laissé des traces entre eux.

Benoît Paire

« Journée étrange à l’US Open : voilà Benoît Paire qui professe des accusations d’immaturité ». Le journaliste américain Ben Rothenberg, un des débatteurs de notre programme Match Points, a résumé l’incongruité d’un tweet signé Benoît Paire dans la nuit de vendredi à samedi.

« Il faut faire attention à ce qu’on dit Corentin !! Je vais mettre ça sur le compte de son immaturité », a tweeté Paire deux heures après la qualification de Moutet pour le troisième tour de l’US Open. Paire, qui a dû de son côté renoncer à jouer le tournoi après un test positif au COVID-19 (le seul pour l’instant à l’US Open), réagissait à une réaction de Moutet en conférence de presse, tweetée par le journaliste de RMC Eric Salliot.

« La bulle ? Ça va, je suis plutôt solitaire. En tournoi, je ne joue pas trop aux cartes, je suis concentré sur mon tennis. »

Cette dernière observation – « En tournoi, je ne joue pas trop aux cartes, je suis concentré sur mon tennis » – a pu être prise par Paire comme une ironie à l’encontre de la partie de cartes qui a eu pour conséquence de placer plusieurs joueurs en confinement (Gasquet, Barrère, Roger-Vasselin, Flipkens, Bonaventure, tous cas contacts de Benoît Paire).

« Faute directe, Ben, a instantanément cherché à corriger Eric Salliot. Corentin répondait à une question ‘perfide’ (du journaliste italien) Ubaldo Scanagatta et il ne faut pas chercher le mal. Vraiment. En tournoi, il préfère la musique aux cartes. »

Commentaire arrivé trop tard pour Corentin Moutet, qui s’en est alors pris à Eric Salliot, obtenant aussi les excuses de Benoît Paire qui s’est alors permis d’y aller également de sa leçon de morale envers le journaliste.

Corentin Moutet ne s’est cependant pas privé de faire comprendre à son aîné de dix ans qu’un contact direct aurait été plus franc et apprécié de sa part.

Paire v Moutet

Car entre Corentin et Benoît, ce n’est pas le même « bromance » qu’entre certains joueurs, comme Paire et Gasquet par exemple. C’est même le contraire. Moutet tient notamment rigueur à Paire de son abandon contre lui, sans rien qui pouvait le laisser présager, lors de la dernière journée de poules de l’UTS2. Dans ce tournoi disputé en trois quart-temps gagnants, Paire avait abandonné à 18-15, 18-11, 9-5 contre lui, visiblement victime de la chaleur – il s’est fait soigner à l’ombre d’un bâtiment de l’académie Mouratoglou dans les minutes suivantes.

Paire s’était alors engagé à rebrousser chemin dans la soirée pour saluer son adversaire, ce qu’il n’avait pas pu faire à la fin de la rencontre, au lieu de quoi il s’envola finalement pour la Corse. Moutet n’a jamais parlé de cet épisode. Ce n’est pas faute d’avoir été invité à le faire. Nous lui avions, une heure après cette rencontre, demandé s’il avait été surpris par la décision de son adversaire. Il avait refusé de l’évoquer. Avec un de ces silences et regards qui sont plus sévères que les mots.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *