Osaka éliminée et désabusée par la pépite Leylah Fernandez, après avoir servi pour le match

La tenante du titre a servi pour le match dans le deuxième set, avant de s’effondrer face à la Canadienne de 18 ans Leylah Fernandez, 125e mondiale.

US OPEN 2021- TROISIÈME TOUR

LEYLAH FERNANDEZ BAT NAOMI OSAKA (N°3) : 5-7, 7-6, 6-4

  • L’information principale : La tenante du titre Naomi Osaka a chuté en trois sets après avoir sombré dans la troisième manche, face à la Canadienne de 18 ans Leylah Fernandez.
  • Vous apprendrez aussi : Osaka a servi pour le match dans le deuxième set avant de se faire reprendre.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Fernandez, ancienne numéro 1 mondiale chez les juniors et vainqueure de Roland-Garros dans la catégorie, est en huitièmes de finale d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière.

Il fallait la voir, dos au court, regard dans le vide, collée au mur en face d’elle, impuissante dans le denier jeu de ce troisième tour de l’US Open. Naomi Osaka a cherché à comprendre ce qui pouvait bien lui arriver. Pourquoi ses coups droits ne passaient plus. Une partie du public a grondé, un instant, et puis a laissé seule la tenante du titre japonaise. Sa défaite en trois sets au troisième tour de l’US Open (5-7, 7-6, 6-4) contre la jeune Canadienne de 18 ans Leylah Fernandez, dans la nuit de vendredi à samedi, laissera des traces.

Cet épisode vient s’ajouter à une année 2021 déjà lourde pour Osaka, où la joueuse a exposé les enjeux de santé mentale auxquelles elle faisait face. Après avoir remporté l’Open d’Australie en janvier, Osaka avait déclaré forfait au deuxième tour de Roland-Garros, avant de faire l’impasse sur Wimbledon. Son année en Grand Chelem s’est achevée après un combat de 2h04′, devant un Stadium Arthur-Ashe aussi comblé que médusé. 

Osaka a perdu le contrôle dans le deuxième set

La chose semblait pourtant entendue, avec une qualification facile. La Japonaise a mené 7-5, 6-5, dans le deuxième set, sans avoir défendu une seule balle de break. Mais il y a eu cet invraisemblable enchaînement de fautes en coup droit. Deux pour permettre à Fernandez de débreaker, et puis cinq autres dans un jeu décisif catastrophique : 7-2 pour la pépite Canadienne, 73e mondiale avant la rencontre.

Osaka s’est alors liquéfiée sur le court central. Elle a quitté le court quelques instants, est revenue tête basse, a frappé une balle vers les tribunes. Elle a ensuite repris ses esprits, mais s’est faite breaker d’entrée dans le troisième set. Fernandez a gardé son sang-froid, a rallongé les échanges, et a poussé à la faute la tenante du titre. La Canadienne de 18 ans a semblé électrisée par la foule du Stade Arthur-Ashe. Cette même foule qui a tétanisé Osaka. 

Au moment de servir pour le match, son bras n’a pas tremblé. Elle s’est qualifiée pour la première fois de sa carrière pour les huitièmes de finale d’un Grand Chelem. Après le match, Fernandez a expliqué avoir cru en la victoire « juste avant la rencontre ». Le public était levé pour l’applaudir. Osaka, elle, s’était déjà extirpée sans un bruit du court central. 

Fernandez sera confrontée à une autre ancienne vainqueure de Grand Chelem au prochain tour : Angélique Kerber, 15 ans plus âgée qu’elle. L’Allemande est venue à bout de Sloane Stephens en trois manches (5-7, 6-2, 6-3).

LA JOURNÉE DE VENDREDI EN UN COUP D’OEIL

  • Elles ont gagné ce vendredi (3e tour) : Elina Svitolina (5), Barbora Krejcikova (8), Simona Halep (12), Garbine Muguruza (9), Elise Mertens (15), Angelique Kerber (16).
  • Elles ont perdu ce vendredi (3e tour) : Naomi Osaka (3), Victoria Azarenka (18), Elena Rybakina (19), Daria Kasatkina (25), Ons Jabeur (20).
  • Pour suivre toute l’actualité de l’US Open, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de samedi à l’US Open est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *