Bencic retrouvera l’étonnante Raducanu quart de finale

Belinda Bencic a battu Iga Swiatek ce lundi après un superbe combat (7-6, 6-3). La Suissesse est en quart de finale de l’US Open pour la troisième fois de sa carrière. Elle y affrontera Emma Raducanu.

Sur le ciment américain de l’US Open, Belinda Bencic joue souvent son meilleur tennis. Alors qu’elle n’a jamais atteint les quarts de finale dans les trois autres tournois du Grand Chelem, la Suissesse s’est qualifiée ce lundi pour son troisième quart de finale à Flushing Meadows après 2014 et 2019. La tête de série numéro 11 a éliminé Iga Swiatek après une très grosse bataille (7-6, 6-3). Elle sera opposée à Emma Raducanu au prochain tour. 

Les deux joueuses ont certainement offert au public du court Louis Armstrong l’un des plus beaux premier set du tournoi ! 1h24 d’un combat intense où 47 coups gagnants ont été frappés, 24 pour Iga Swiatek, 23 pour Belinda Bencic. La Suissesse a pris le meilleur départ en breakant la Polonaise dès le début de la rencontre. Elle s’est même procurée trois balles de double break à 3-1 mais Swiatek a bien résisté. 

Belinda Bencic, médaillée d’or aux Jeux olympiques de Tokyo, a payé ces occasions manquées. La douzième mondiale a perdu sa mise en jeu au moment où elle a servi pour le gain du set, à 5-4. La confiance retrouvée, Iga Swiatek a alors obtenu une balle de set à 6-5 sur le service de son adversaire, mais elle a finalement été poussée au tie-break. Un jeu décisif totalement fou où aucune des deux joueuses n’est parvenue à faire la différence. 

La vainqueure de Roland-Garros 2020 s’est pourtant détachée 5-2 mais elle a ensuite perdu les quatre points suivant. Iga Swiatek a obtenu trois balles de set dans le tie-break mais n’a pas réussi à en convertir une seule. Elle va sans doute regretter cette volée penalty raté en coup droit à 10-9 en sa faveur. Sur un fil, Belinda Bencic a finalement pris le dessus en convertissant sa troisième balle de set pour prendre les commandes de la rencontre. 

Belinda Bencic
Belinda Bencic, US Open 2021 – AI / REUTERS / PANORAMIC

Swiatek n’a pas digéré 

Le deuxième set a été beaucoup moins intense que le premier acte. Iga Swiatek a manqué une balle de break dans le deuxième jeu et n’a ensuite plus été en mesure d’inquiéter son adversaire. Avec 13 fautes directes pour seulement 7 coups gagnants, la Polonaise a été plus passive à l’échange et Belinda Bencic, sur une meilleur dynamique, s’est détachée 3-1 et a su garder cet avantage jusqu’au bout. 

Après avoir décroché la médaille d’or olympique à Tokyo, la Suissesse continue son été de rêve en se hissant en quart de finale d’un Grand Chelem pour la première fois depuis l’US Open 2019. Avec la 43e mondiale (Rogers) ou la 150e (Raducanu) face à elle au prochain tour, Belinda Bencic a une occasion en or de retrouver les demi-finales du Grand Chelem américain pour la deuxième fois de sa carrière. 

Raducanu a balayé Rogers

Le phénomène Emma Raducanu a encore frappé fort à New York ! La 150e mondiale, issue des qualifications, a survolé son match face à Shelby Rogers en huitième de finale de l’US Open (6-2, 6-1). L’Américaine, qui avait pourtant battu la numéro un mondiale Ashleigh Barty au tour précédent, a été surpassée par la puissance de sa jeune adversaire de 18 ans. Pourtant, la Britannique a mal débuté la rencontre, peut-être rattrapée par la pression.

Emma Raducanu a perdu sa mise en jeu d’entrée de match, sur la quatrième balle de break obtenue par son adversaire. Shelby Rogers a ensuite confirmé son break et était loin d’imaginer qu’elle n’allait plus marquer un seul jeu pendant presque une heure. Menée 0-2, la joueuse de 18 ans a placé un violent coup d’accélération pour remporter les onze jeux suivants pour se retrouver à mener 6-2, 5-0 pour son deuxième huitième de finale en Grand Chelem.

Si Shelby Rogers s’est retrouvée dans cette situation, ce n’est pas que à cause de la justesse de son adversaire. L’Américaine a trop gâché en faisant 28 fautes directes pour seulement 14 coups gagnants. Avec son jeu puissant, Emma Raducanu a profité de ces cadeaux pour s’envoler au score. La Britannique a légèrement tremblé au moment de conclure à 5-1 en sauvant trois balles de debreak avant de finalement décrocher son billet pour les quarts de finale.

Emma Raducanu n’a toujours pas perdu un set depuis le début de la quinzaine et est sur une série de sept victoires consécutives, qualifications incluses. La sensation britannique est en quart de finale d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, pour sa première apparition à l’US Open. Le rêve américain.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *