le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Il va falloir aller le chercher : Kyrgios écarte Medvedev, tenant du titre qui perd sa place de numéro un mondial

L’Australien a livré une prestation XXL pour se défaire du numéro un mondial en quatre manches (7-6, 3-6, 6-3, 6-2). Medvedev ne sera plus sur le trône du classement ATP à l’issue de la quinzaine.

Daniil Medvedev et Nick Kyrgios, US Open 2022 Daniil Medvedev et Nick Kyrgios, US Open 2022 | © Antoine Couvercelle / Panoramic

Et si le futur lauréat de l’US Open n’était pas le vainqueur de ce huitième de finale ? La prestation de Nick Kyrgios, tombeur de Daniil Medvedev, restera comme l’une de ses plus abouties en Grand Chelem (7-6, 3-6, 6-3, 6-2). Malgré la perte de la seconde manche, l’Australien a semblé au-dessus de son adversaire dans de nombreux compartiments du jeu. La qualité de frappe a fini par prendre le dessus.

Le tenant du titre de l’US Open a presque pris une leçon de tennis face à Nick Kyrgios. Après un premier set au niveau de jeu absolument incroyable, cette rencontre semblait partir pour un véritable marathon. 7-6 Kyrgios au bout d’1h03 de combat, d’un jeu décisif remporté 13-11 et d’un premier set ponctué de 44 coups gagnants et de 20 fautes directes pour les deux joueurs.

Difficile de rêver meilleur début de rencontre avec une tension maximale qui aurait pu coûter le gain du set à Kyrgios. L’Australien a balancé sa raquette à deux reprises dans le tie-break, sauvant trois balles de set avec un cran remarquable en accusant très sévèrement son clan.

Cette énergie dépensée pour aller chercher ce premier set plus que décisif a été suivie d’un relâchement coupable du finaliste de Wimbledon. Daniil Medvedev en a profité pour largement se détacher (5-1) avant de voir revenir son adversaire. Le numéro un mondial a serré le jeu pour égaliser à une manche partout (6-3).

Ce Kyrgios-là est (presque) injouable

Le mot “surprise” n’existe plus pour Nick Kyrgios désormais. Depuis son parcours à Wimbledon, il n’est plus le même joueur et ça se confirme encore en Grand Chelem. Malgré une chute en début de troisième manche (plus de peur que de mal), le joueur de 27 ans n’a laissé aucune chance à Medvedev qui semblait à la peine physiquement en fin de match, fait assez rare pour être souligné.

“Je suis vraiment heureux de pouvoir enfin montrer ce travail. Cela m’a pris 27 ans,” ironise le principal intéressé après la rencontre. Ce travail en question mérite les meilleures appréciations.

Nick Kyrgios reste toujours Nick Kyrgios, notamment après ce point lunaire perdu par l’Australien qui est venu conclure une volée dans le camp de son adversaire. C’est évidemment formellement interdit. Mais comment lui en vouloir après une prestation aussi complète ? “Ça va faire le tour du monde, je vais passer pour un débile”, a habilement résumé l’Australien.

Karen Khachanov pour une place dans le dernier carré

25e joueur mondial à l’ATP, le natif de Canberra affrontera Karen Khachanov, tombeur de Pablo Carreno Busta en cinq manches, pour une place en demi-finale à Flushing Meadows. Les deux joueurs se sont affrontés deux fois (1-1) mais Kyrgios a remporté leur seule confrontation à l’Open d’Australie en 2020, un combat de plus de 4h20 terminé au super tie-break du cinquième set.

Mais lundi, Khachanov sera prévenu, ce Kyrgios-là est (presque) injouable. Et il est ambitieux. “C’est mon dernier tournoi avant de rentrer en Australie. J’ai envie d’aller au bout.”

Cette défaite de Daniil Medvedev a une conséquence directe sur le classement ATP. Le Russe va perdre sa place de numéro un mondial à l’issue de la quinzaine. Ils sont désormais trois à postuler pour le trône mondial : Rafael Nadal, Carlos Alcaraz et Casper Ruud.

Les autres rencontres des huitièmes de finale à l’US Open (Grand Chelem, USTA Billie Jean King National Tennis Center, dur, 40.560.000 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Marin Čilić – Carlos Alcaraz : programmé mardi
  • Ilya Ivashka – Jannik Sinner : programmé lundi
  • Frances Tiafoe – Rafael Nadal : programmé lundi
  • Cameron Norrie – Andrey Rublev : programmé lundi
  • Karen Khachanov – Pablo Carreno Busta (N.12) : 4-6, 6-3, 6-1, 4-6, 6-3
  • Casper Ruud (N.5) – Corentin Moutet (LL) : 6-1, 6-2, 6-7 [4], 6-2
  • Matteo Berrettini (N.13) – Alejandro Davidovich Fokina : 3-6, 7-6 [2], 6-3, 4-6, 6-2
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *