Ostapenko renonce à son tour à l’US Open

Lauréate de Roland-Garros en 2017, la Lettone Jelena Ostapenko ne se rendra pas aux Etats-Unis. Par conséquent, la 41eme joueuse mondiale ne disputera pas l’US Open.

Jelena Ostapenko, Saint-Petersburg 2020

Prévu du 31 août au 13 septembre prochains, l’US Open n’est pas encore sûr de pouvoir avoir lieu cette année. La faute à la pandémie de coronavirus qui continue de sévir à travers le monde. Aux Etats-Unis, pays le plus touché de la planète, elle semble même être tout bonnement hors de contrôle. Certains joueurs et autres joueuses d’annoncer dès maintenant qu’ils ne seront pas présents à Flushing Meadows, même si le tournoi devait avoir lieu. Dernière en date, Jelena Ostapenko.

La joueuse lettone, aujourd’hui redescendue à la 41eme place mondiale, n’a aucunement l’intention de traverser l’Atlantique pour y disputer la tournée américaine. Son forfait pour le Grand Chelem new-yorkais est donc plus qu’évident. La native de Riga, qui prendra part au tournoi de Prague, prévu entre le 10 et le 16 août prochains, s’est ainsi expliquée auprès des médias locaux : « L’Amérique n’est pas dans mes projets, c’est trop dangereux pour l’instant et je ne veux pas risquer ma santé ou celle des autres. »

Un troisième tour comme meilleur résultat à l’US Open

Lauréate de Roland-Garros en 2017, la joueuse de 23 ans n’a jamais connu de coups d’éclat du côté de Flushing Meadows. En effet, en cinq participations, elle n’a jamais réussi à passer le troisième tour. Un stade de la compétition atteint à trois reprises, sur les trois dernières édition. En 2017, Ostapenko avait buté sur la Russe Daria Kasatkina. En 2018 sur une autre Russe, en la personne de Maria Sharapova. L’année dernière, c’est l’Américaine Kristie Ahn qui lui avait barré la route. Pour rappel, la saison 2020 de tennis, interrompue depuis la mi-mars, a repris officiellement ses droits ce lundi 3 août, du côté de Palerme en Italie, pour ce qui est de la WTA. Pour les hommes, il faudra encore patienter un petit peu. En effet, c’est à partir du 20 août prochain que le Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé du côté de New York, fera office de reprise pour l’ATP. Si tout se passe bien.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *