Benoît Paire s’est sabordé face à Alexei Popyrin !

Frustré et sans envie, Benoît Paire s’est auto-détruit face à un Alexei Popyrin opportuniste (4-0). Le Français s’incline pour la troisième fois dans l’Ultimate Tennis Showdown. Tout a basculé alors qu’il menait 6-11 dans le deuxième quart-temps.

Benoît Paire a tout gâché. Face à Alexei Popyrin, beaucoup plus concentré sur le court, le Français s’est lourdement incliné (19-11, 17-13, 22-11, 18-16). Sa troisième défaite dans l’Ultimate Showdown Tennis . Après avoir perdu le premier quart-temps, Paire était revenu dans le match lors de la seconde manche. Mais alors qu’il menait 6-11, “The Rebel” a perdu pied dans le quart-temps et abandonné le match au “Sniper”par la suite. Paire reste sur huit quart-temps perdus de suite, après sa défaite sur le même score dimanche dernier, contre Matteo Berrettini (4-0).

Paire a perdu le match à cause d’une défaillance mentale, plutôt qu’à cause de son niveau de jeu. Il a d’ailleurs longtemps rivalisé dans le premier quart-temps. Popyrin n’a fait la différence que sur la fin, grâce à trois coups droits qui ont laissé sur place le Français (19-11).

« The Rebel » s’est surtout sabordé dans le deuxième quart-temps. Jusqu’à paraître ridicule, alors que la manche lui tendait les bras. Paire avait réussi à prendre le large après avoir concrétisé une carte UTS « coup gagnant vaut trois points », grâce à un premier service très lourd, puis un smash (5-10). Mais à 6-11, tout a basculé. « The Sniper » a d’abord recollé à 9-11 après une volée croisée humiliante pour le Français, qui n’a plus marqué que deux maigre points.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1276900915543453698?s=20″]

Paire : « Comment c’est possible de servir aussi mal ? »

Popyrin a enchaîné les aces et les montées au filet asphyxiant Paire, qui a plusieurs fois jeté sa raquette. Des premiers signes de frustration face à un Popyrin qui vu le Français se décomposer.

« What a come-baaack ! », s’est d’ailleurs écrié l’Australien au micro des commentateurs, en référence au gimmick lancé par Benoît Paire samedi dernier, lors de sa victoire contre Dustin Brown.

Lors du troisième quart-temps, Paire a enchaîné les jets de raquettes, les grognements sur le court et les services manqués. Le Français a commis 15 double-fautes au total ! « Comment c’est possible de servir aussi mal ? », a-t-il hurlé sur le court. Paire s’en est même pris au juge de ligne : « Arrête de dire faute toi aussi.. elle est sur la ligne ! », lui a-t-il lancé, après un service qu’il pensait dans les limites du terrain. Heureusement pour lui, le code de conduite est assoupli pendant l’UTS et les joueurs ne risquent pas d’amende.

Sur un retour long de ligne dans le troisième quart-temps, Popyrin a déposé (et écœuré) Paire, qui a laissé filer la manche et le match. « Tout est de ma faute », affirmait-il aux commentateurs après sa défaite. The Rebel aura une chance de se rattraper dimanche, face à Feliciano Lopez qui ne fera qu’une bouchée de lui si le Français garde le même état d’esprit.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *