Fritz sort de l’UTS3 sur une note positive

Taylor Fritz a dominé Feliciano Lopez samedi dans le dernier match du groupe 2 de l’UTS3, sans enjeu majeur (17-15, 16-14, 18-13, 17-15). L’Américain décroche ainsi son premier succès dans le format de l’Ultimate Tennis Showdown.

Taylor Fritz, UTS3

Un premier succès dans l’Ultimate Tennis Showdown pour Taylor Fritz. L’Américain, battu par Richard Gasquet plus tôt dans la journée, s’est imposé contre Feliciano Lopez dans un match sans enjeu pour boucler les rencontres du groupe 2 (17-15, 16-14, 18-13, 17-15). The Hotshot a ainsi validé sa montée en puissance dans ce format, qu’il appréhendait pour la première fois. El Torero, visiblement fatigué et à fleur de peau mentalement, n’aura pas remporté un seul quart-temps de ses deux matchs de la journée. Pas simple à vivre pour l’Espagnol.

Lopez à la peine dans les fins de quart-temps

Comme contre Gasquet, Lopez s’est pourtant accroché dans le premier quart-temps, grâce notamment à un ace sur « coup gagnant compte triple ». C’était déjà sa spécialité lors des deux premières éditions de l’UTS et il a encore capitalisé dessus. Mais le problème lors de cet UTS3, c’est sa fâcheuse tendance à faire des erreurs dans les moments cruciaux. El Torero a ainsi commis une double-faute après avoir utilisé sa carte pour voler le tour de service à Fritz. Il s’est tout de même battu jusqu’au bout pour se procurer une opportunité d’égaliser au buzzer. Tout ça pour mettre son smash dans le filet.

Feliciano Lopez, UTS3

Fritz prend rendez-vous avec l’UTS

Le scénario s’est répété dans la deuxième période. Les deux joueurs pouvaient s’appuyer sur un service performant et le score est resté serré jusque dans les tous derniers instants. C’est encore Fritz qui avait un point d’avance avant le dernier point du quart-temps. Et Lopez l’a offert au 28e joueur mondial en envoyant son coup droit dans le filet de la Lotto Arena, à Anvers. Touché par la perte de ce deuxième quart-temps, El Torero n’a pas su réagir dans le quart-temps suivant. The Hotshot s’est vite détaché, en partie grâce à quatre points pris après avoir activé sa carte « point suivant compte double » et n’a pas eu à s’employer en fin de période pour s’assurer la victoire. Il a même réalisé le carton plein sur un dernier quart-temps de nouveau accroché, que Lopez a perdu… sur une faute en retour. Il était temps que cette journée se termine pour l’Espagnol. Pour Fritz, visiblement séduit par le format, le rendez-vous est certainement pris pour le futur avec l’UTS.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *