Gasquet s’est accroché jusqu’au bout, mais Berrettini a eu le dernier mot

Richard Gasquet ne verra pas la finale de la première édition de l’UTS. Le Français a craqué à la mort subite contre Matteo Berrettini, après avoir eu une balle de match. L’Italien jouera le titre dimanche soir.

Richard Gasquet, UTS 2020

Richard Gasquet était à un point de voir la finale de l’Ultimate Tennis Showdown. Mais il aura craqué à la mort subite, face à Matteo Berrettini, le numéro 8 mondial (24-8, 12-14, 16-12, 10-13, 2-1). L’Italien est allé chercher sa place en finale en montant au filet et en ajustant une volée imparable sur sa première balle de match. The Hammer, qui a étouffé le Français grâce à des services encore très lourds, jouera le titre de la première édition de l’UTS dimanche soir. Il affrontera Stefanos Tsitsipas ou David Goffin, opposés dans la seconde demi-finale. La compétition de Gasquet s’arrête ici, sur un point qu’il ressassera. Qu’il regrettera, peut-être, aussi. Mais The Virtuoso sort la tête haute, après cinq semaines de haut niveau.

Berrettini a imposé sa puissance lors de la première demi-finale du Final 4. Il a martelé Gasquet de coups droits et de premiers services étouffants, à l’image de cette balle qui a touché la ligne du fond du court, dans le premier quart-temps. L’Italien a fait la différence en concrétisant à deux reprises sa carte UTS « coup gagnant vaut trois points ». Six points en deux coups de suite, qu’il a obtenus en montant au filet, puis sur un coup droit impérial.

« Il joue incroyablement bien, je ne peux rien faire, je suis impuissant ! », s’est exclamé le Français au micro des commentateurs de l’UTS.

Alors que Gasquet était au plus mal, il s’est refait lors du deuxième quart-temps. Berrettini a mené 9-5, mais le Français a transformé une carte UTS multipliant les points par trois, sur un ace. Le Virtuose a ensuite évité de jouer la manche sur un point décisif grâce à un coup droit qui a pris The Hammer à contre-pied.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1282344584597708804?s=20″]

Gasquet a cru se faire avoir sur les règles de la mort subite

Tout s’est accéléré à partir du troisième quart-temps. Les longs échanges se sont enchaînés. Et Berrettini a fait la différence en assommant le Français sur deux aces. Deux aces lourds de sens, puisqu’ils lui ont permis d’engranger les six points grâce à une carte UTS utilisée au moment opportun.

« C’est très dur de se reveler après ça… Même impossible… », a décrit Gasquet.

Et pourtant, The Virtuoso n’a pas lâché. Il même poussé l’Italien à la mort subite. Le numéro 50 mondial a paru libéré lors du quatrième quart-temps. Peut-être parce qu’il était arrivé au crépuscule de son tournoi et avait encore des choses à prouver. Gasquet s’est mis à enchaîner les revers à une main, sa spécialité. Il en a placé un dernier, à 10 secondes de la fin, en montant au filet. Ce qui lui a permis de jouer sa dernière chance de qualification pour la finale à la mort subite.

Le Biterrois était concentré. Lancé. Prêt à en découdre. Mais il a basculé du mauvais côté. Après qu’il a obtenu le premier point de la mort subite grâce à une faute de Berrettini, le Romain a égalisé sur une erreur du Français. Gasquet avait manqué sa balle de match, et Berrettini a pu, lui aussi, tenter sa chance pour le match, sur son service. Le vainqueur d’une mort subite est celui qui enchaîne deux points gagnants. Le Français avait oublié cela, pensant qu’il fallait deux points d’écart. Il a contesté, s’en est pris à l’arbitre, et est sorti de son match. The Hammer est allé chercher sa place en finale en montant au filet, avant de placer une volée que Gasquet ne pouvait aller chercher (2-1). La chance du Français était passée.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1282348642372902914?s=20″]

Gasquet aura été à un pas de la finale du tournoi. Mais il est tombé sur plus fort. Le résultat est mérité pour l’Italien, qui disputera la finale le soir même. Après un premier combat tendu, il arrive en pleine confiance pour ouvrir le palmarès de l’UTS.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *