Gasquet confirme sa maîtrise de l’UTS et son emprise sur Lopez

Richard Gasquet est parfaitement entré dans l’UTS3 en dominant facilement Feliciano Lopez ce samedi dans le premier match du groupe 2 (16-14, 19-11, 17-10, 16-14). En cas de victoire contre Taylor Fritz, The Virtuoso sera qualifié pour la finale de dimanche.

Affronter Feliciano Lopez à l’Ultimate Tennis Showdown, il était difficile de faire mieux pour relancer Richard Gasquet. Le Français, qui n’a gagné que deux des six matchs disputés sur le circuit ATP depuis la reprise et n’avait plus goûté au succès depuis le premier tour de l’US Open, a renoué avec la victoire ce samedi. Le 53e joueur mondial a aisément dominé l’Espagnol (16-14, 19-11, 17-10, 16-14), confirmant à quel point il sentait à l’aise dans ce format particulier de l’UTS. Taylor Fritz est prévenu, il aura fort à faire pour ses débuts dans la compétition. En cas de succès face à l’Américain, The Virtuoso, demi-finaliste des deux premières éditions, sera qualifié pour la finale de dimanche face à Alex de Minaur.

Lopez n’y arrive pas face au Virtuoso

Menant 7-1 dans les confrontations face à Lopez sur le circuit ATP, et 2-0 à l’UTS, le Biterrois écoeuré son adversaire au fil du match. Mieux entré dans la partie (4-1 en sa faveur), El Torero a laissé Gasquet revenir dans le premier quart-temps. Il n’a remporté aucun des deux points disputés sur Winners Count 3 à 9-7, avec même une faute de pied signalée à son encontre. Le score est néanmoins resté serré jusqu’au bout. Mais Gasquet a serré le jeu dans les moments importants, comme ce point compte à 12-11 en sa faveur pour créer l’écart. Lopez a aussi bien aidé le Français, avec une double-faute à 14-13 et un retour complètement boisé à l’instant où il pouvait égaliser après le buzzer.

Feliciano Lopez, UTS3

Gasquet impeccable avec ses cartes UTS

Ravi de retrouver l’UTS, comme il l’a confié aux commentateurs à l’issue du premier quart-temps, Gasquet a déroulé par la suite, grâce à sa maîtrise totale du format. Dans les deuxième et troisième périodes, il a utilisé les cartes UTS bien mieux que Lopez, sans feeling avec sa raquette et fatigué par son voyage en provenance de Russie. The Virtuoso a laissé El Torero consommer ses atouts avant lui dans le deuxième quart-temps. Certes, Lopez est revenu à 8-8 avec deux points remportés après utilisation de la carte « compte double ». Mais Gasquet lui a répondu dans la foulée pour reprendre quatre points d’avance et se détacher inexorablement. Le Français a de nouveau fait basculer le troisième quart-temps avec ses cartes. Il a empoché quatre points sur un ace puis un revers gagnant, pour virer en tête à 8-6. Lopez, déjà frustré par ses nombreuses fautes directes et régulièrement tourné vers sa raquette à chaque raté, a alors explosé.

Gasquet a déjà gagné à Anvers

Tout sourire, Gasquet, qui s’est même permis de parler finale de Champions Cup de rugby avec les commentateurs, a davantage bataillé au cours du quatrième quart-temps. Mais Lopez, qui disait vouloir être agressif et n’a jamais trouvé le bon compromis, a de nouveau commis trop d’erreurs pour sauver l’honneur dans cette rencontre. The Virtuoso, vainqueur du tournoi d’ATP d’Anvers en 2016, se pose déjà en candidat crédible à la victoire finale. Mais il faudra d’abord se jouer de Fritz. Il aura pour lui sa connaissance du format UTS et la confiance engrangée dans cette belle entrée en matière. Des atouts à faire valoir pour enfin disputer une première finale dans cette compétition.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *