Gasquet vainc la malédiction et se hisse en finale de l’UTS3

Eliminé en demi-finales des deux premières éditions de l’Ultimate Tennis Showdown, Richard Gasquet s’est qualifié samedi pour la finale de l’UTS3 en venant à bout de Taylor Fritz à la mort subite (18-15, 17-14, 11-21, 11-19, 2-1). The Virtuoso affrontera Alex de Minaur pour le titre dimanche à 21h30.

Richard Gasquet, UTS3

Richard Gasquet tient sa finale. Défait en demi-finales des deux premières éditions de l’Ultimate Tennis Showdown cet été, The Virtuoso disputera dimanche la finale de l’UTS3. Il a composté son billet grâce à sa victoire arrachée à la mort subite aux dépens de Taylor Fritz (18-15, 17-14, 11-21, 11-19, 2-1). Gasquet avait vaincu Feliciano Lopez un peu plus tôt. Avec deux succès, le 53e joueur mondial est assuré de terminer en tête du groupe 2 avant même la dernière rencontre, opposant Lopez à Fritz. Gasquet affrontera Alex de Minaur, qui l’avait éliminé en quatre sets au deuxième tour de l’US Open, en finale de l’UTS3 ce dimanche à Anvers (21h30).

Gasquet invaincu en mort subite

Invaincu dans l’exercice de la mort subite, le Français a confirmé sa faculté à produire son meilleur tennis dans les tournants d’un match UTS. Il a sauvé avec autorité une balle de match pour Fritz, avant de conclure au bout d’un échange incroyable, terminé d’un coup droit court croisé génial. Gasquet était néanmoins parti pour s’épargner cette frayeur contre l’Américain, joueur le mieux classé du plateau de l’UTS3 (28e à l’ATP). Sur la lancée de sa démonstration face à Lopez, The Virtuoso a sorti le grand jeu pendant deux quart-temps.

Taylor Fritz, UTS3

Gasquet encore trop fort avec les cartes UTS

Encore une fois, Gasquet y a étalé son flair pour utiliser les cartes UTS et son intelligence. Il était mené 3-7 dans la premier quart-temps et Fritz, dont la carte « point compte double » était active, a sorti son coup droit pour une poignée de millimètres. Dans la foulée, Gasquet a empoché deux points « comptent double » pour passer devant au score.

Le Français a réalisé un nouveau carton plein sur une carte « coup gagnant vaut trois points » et s’est définitivement envolé pour sceller le quart-temps sur un ace. Sa science du format s’est encore exprimée dans la deuxième période. Fritz « The Hotshot » a mal négocié sa carte « coup gagnant vaut trois points » en cherchant à forcer les choses, au service et dans l’échange. Gasquet ne s’est lui jamais précipité, surtout pas à 10-10, quand il a utilisé sa carte « point suivant compte double » pour empocher quatre points d’affilée et se détacher inexorablement.

Fritz avait le momentum

Fritz rivalisait largement dans le jeu, mais était sanctionné par l’expérience de son adversaire. Il aurait pu se décourager face à tant d’efficacité et de pragmatisme de Gasquet. Mais l’Américain a réglé la mire au service et empoché de nombreux points faciles avec des aces. The Virtuoso, qui enchaînait son deuxième match d’affilée, a commencé à tirer la langue, à vouloir raccourcir les points, et ça ne lui a pas réussi.

Comme un symbole, il a même échoué à faire basculer le quatrième quart-temps en sa faveur avec ses cartes (un seul point récupéré sur six possibles) et Fritz s’est régalé en lui imposant un service-volée pour mieux le transpercer au filet. Le momentum paraissait en faveur de The Hotshot. Mais ça, c’était sans compter sur la concentration sans faille de Gasquet et son envie de gagner en toute circonstance. C’est ce qui l’a porté vers un succès pas anodin contre un Top 30 ATP. Avant d’en viser un deuxième dimanche, contre De Minaur (29e ATP), pour remporter l’UTS3.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *