Goffin complète le Final 4 en dominant un Paire accrocheur

David Goffin est le dernier qualifié pour les demi-finales de l’UTS : le Belge a rejoint Tsitsipas, Berrettini et Gasquet en écartant Benoît Paire (3-1). Le Français, blagueur sur le court, a laissé échapper une rencontre qui était à sa portée.

David Goffin, UTS 2020

Les meilleurs seront là. Grâce à sa victoire contre Benoît Paire, David Goffin, le numéro 10 mondial, a rejoint les trois autres qualifiés du Final 4 de l’Ultimate Tennis Showdown : Stefanos Tsitsipas, Richard Gasquet, et Matteo Berrettini. Goffin s’est défait d’un Paire encore distrait par moments, mais plus consistant dans l’ensemble que lors de ses dernières sorties à l’UTS (13-15, 20-8, 16-12, 15-14). The Rebel a remporté le premier quart-temps, mais a laissé échapper les trois suivants, dont le dernier sur un point décisif. Il a alterné entre le sérieux d’un match de tennis et les blagues sur le court, ce qui a bien amusé The Wall, même s’il est entré dans le jeu de Paire sur certaines séquences. Tout en finissant par assurer l’essentiel, à savoir la qualification pour les demi-finales.

En fin de match, une fois arrivé sur le plateau d’après-match, The Wall a résumé sa rencontre d’une seule phrase : « C’était impossible pour moi de ne pas rigoler ! Je voulais faire partie de son show. » 

Le premier quart-temps, déjà, s’est terminé dans la cacophonie. Alors qu’il menait 14-12 à cinq secondes de la fin, The Rebel a laissé filer le service du Belge (14-13), pensant avoir assuré la manche. Mais il restait alors deux secondes : assez pour jouer le dernier point selon l’arbitre. Paire s’exposait donc à ce que le Belge revienne au score. Monsieur Danchet n’a pas craqué sous les invectives du Français. Il a forcé les deux joueurs à jouer le point, que Paire a finalement remporté sur un coup droit. « Quand je vois un mur, je le frappe toujours ! »; s’est exclamé Paire aux commentateurs de l’UTS, en référence au surnom de Goffin, The Wall.

Dans la deuxième quart-temps, moins concentré, Paire a laissé échapper plusieurs points. « Je crois que c’est physiquement que je ne suis pas bien, a-t-il soufflé. Pourtant, j’ai bossé, j’ai bossé, j’ai bossé… ». Une phrase à mettre en parallèle avec ses activités de la journée : plage et fruits de mer. Il était d’ailleurs arrivé avec une peau bien bronzée sur le court. Beaucoup plus que samedi. Dans la foulée de cette phrase, Paire a été pris de court par une amortie délicieuse du Belge.

Paire UTS

« Des mecs débiles, j’en ai vus dans ma vie, mais des comme moi, j’en connais pas ! »

Goffin, un joueur « petit, mais qui court partout » selon le Français, a fait la différence dans le troisième quart-temps. Il a profité pour cela des erreurs de Paire. Après que Goffin a activé sa carte UTS « coup gagnant vaut trois points », The Rebel lui a renvoyé une balle en l’air, facile à reprendre. The Wall s’est fait un plaisir de placer un smash imparable, et de multiplier son point par trois, pour passer devant Paire sur le fil. « Quand il m’a envoyé cette balle aussi facile, au début, je n’y ai pas cru », a souri le numéro 10 mondial après le match.

Paire s’en est voulu : « Quel con !, a-t-il martelé sur le court. Des mecs débiles, j’en ai vus dans ma vie, mais des comme moi, j’en connais pas ! » Goffin a rigolé de longues secondes après cette (nouvelle) frasque mémorable de Paire.

The Rebel est même revenu sur cette séquence lors de l’interview après le troisième quart-temps.

  • « Avez-vous déjà vu des choses aussi stupides dans votre vie ? » a-t-il demandé aux commentateurs.
  • « Oh, vous savez… j’en ai vu beaucoup des choses stupides dans ma vie ! », lui a répondu Pete Odgers, le co-commentateur britannique.
  • « Beaucoup étaient de moi ! », a rétorqué le Français, fier de sa blague.

Goffin a finalement conclu le match sur un point décisif, dans le dernier quart-temps. A 14-14, le Belge a placé un coup droit au fond du court. Ce coup lui a offert le droit de se battre avec les meilleurs de l’UTS, dimanche prochain, lors du Final 4. Et le numéro 10 mondial s’est déjà déclaré « impatient » d’en découdre.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *