Abonnez-vous à la newsletter

Paire retrouve la fierté à l’UTS

Dernier du classement de la première édition d’UTS1, Benoît Paire “The Rebel” a été beaucoup plus sérieux et efficace contre Dustin Brown “The Artist”, dominé trois quarts temps à un (20-15, 21-13, 17-19, 21-15), en ouverture de la deuxième édition de l’Ultimate Tennis Showdown. Il prend la tête du groupe B.

Benoît Paire, The Rebel in action at UTS (night session) Benoît Paire, The Rebel in action at UTS (night session)

Benoît Paire est de retour. Le numéro 22 mondial. Celui qui arrive à se concentrer. À gratter des points en force autant qu’en finesse. Pas celui qui a terminé dernier de la première édition de l’Ultimate Tennis Showdown, qui a plusieurs fois craqué sur le court. Pour son premier match de l’UTS 2, le « Rebel » est resté sérieux pour venir à bout de Dustin Brown (20-15, 20-13, 17-19, 21-15). Même si ce n’était que face au 239e mondial, qui a terminé à l’avant-dernière place du premier UTS, Paire retrouve un peu de confiance dans son premier match du groupe B (avec Verdasco et Moutet), dont il prend la tête. Il devra confirmer, dès dimanche face à l’expérimenté Fernando Verdasco, qu’il a une chance à jouer dans son groupe B de l’UTS.

Ranking Group B, Day 1, UTS 2

Sa victoire aura bien méritée quelques pas de danse, sur la musique de son « ami » Bob Sinclar, présent à la Mouratoglou Tennis Academy, et qui mixe entre les quarts-temps. « Avec Bob, c’est toujours fou ! », a-t-il souri à la fin de son match. Mais pour une fois, sur le court, Paire n’aura pas été aussi « fou » que lors de ses derniers matchs. Plus appliqué. Plus sérieux. Il a remporté les deux premiers quarts-temps, et ne s’est fait peur que lors du quatrième.

Il a même écoeuré « l’Artiste ». A l’image de ces deux coups magiques dans le premier quarts-temps, sur une balle croisée à la volée (16-11), puis sur un revers, lui aussi à la volée (19-12). Dans le deuxième quart-temps, il est même allé chercher un point en glissant, laissant sur place Brown… qui en a jeté sa raquette.

Paire : « Je veux essayer de gagner l’UTS 2 »

Détendu, Paire s’est même permis de faire remarquer à l’arbitre qu’il avait vu une balle de l’Allemand en dehors des limites du terrain. Au naturel. « Je te jure, je crois qu’elle est en dehors ! », lui a-t-il soufflé. « Ah ça, je sais que tu crois », lui a souri le juge. La commentatrice de l’UTS, Jenny Drummond taquinait même le Français en lui demandant d’« arrêter de se plaindre ». « Oh, vous savez, je suis toujours en train de me plaindre, lui a-t-il rétorqué. Si je ne me plains pas, c’est que je suis malade ! »

Paire aurait pu concrétiser lors de la troisième manche. Mais il a manqué une volée à deux mains en fin de quart-temps, envoyant sa balle dans le filet (17-19). “Un penalty manqué !“, selon-lui. Il fera finalement la différence lors du quatrième quart-temps. Après avoir vu Brown se rapprocher au score (12-13), il est allé chercher la victoire en transformant deux cartes « point suivant compte double » à la suite. Sur une faute de Brown (15-11), puis sur un coup droit gagnant (17-11).

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1287126743657193473?s=20″]

« La première édition de l’UTS a été un bon divertissement… mais je n’ai pas été bon » a assumé le « Rebel » après le match. Là, je pars mieux. Je veux essayer de remporter l’UTS 2 ! » Les objectifs sont posés.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.