Stefanos Tsitsipas écrase son ami Popyrin et retrouve son trône

Dans un duel à sens unique, Stefanos Tsitsipas a remporté le match des “locaux” contre Alexei Popyrin (3-1). Les deux adversaires s’entraînent ensemble à la Mouratoglou Tennis Academy, où se déroule l’Ultimate Tennis Showdown. Tsitsipas, grâce à cette victoire, retrouve la première place du classement.

Stefanos Tsitsipas, UTS 2020

Le “Dieu Grec” retrouve le sommet du classement de l’Ultimate Showdown Tennis. Grâce à son écrasante victoire contre Alexei Popyrin, Stefanos Tsitsipas est le premier joueur à glaner cinq victoires dans la compétition. Le Grec a acculé Popyrin en multipliant les coups droits lourds depuis le fond du court. Il a empoché les trois premiers quarts-temps avant de laisser filer le dernier sur le fil (17-12, 20-9, 19-8, 15-16)

Le numéro 6 mondial n’a pas fait de sentiment face à un adversaire qu’il connait pourtant bien. The Greek God s’entraîne à la Mouratoglou Tennis Academy depuis cinq ans, l’Australien depuis trois ans. Tsitsipas profite de la défaite de Matteo Berrettini, l’ancien leader battu par Dominic Thiem, pour trôner seul en haut du classement. Plus que jamais, le Grec se pose comme le favori de ce tournoi.

Dans la dernière rencontre de la sixième journée de l’UTS, Tsitsipas a tout réussi : montées au filet, volées, aces, smashs, amorties… Popyrin n’a jamais rivalisé. Le Grec a d’abord enchaîné les points en trois échanges, après de lourds premiers services. The Greek God a conclu le premier quart-temps en concrétisant une carte UTS « coup gagnant vaut trois points », sur un ace (17-12).

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1277348503002460160?s=20″]

Tsitsipas a poussé la chansonnette

Le deuxième quart-temps s’est déroulé de la même manière. L’Australien n’a jamais mené au score. Il s’est fait dépasser à tous les niveaux, comme sur cette montée au filet suivie d’une amortie de Tsitsipas. Popyrin ne bougeait même pas (12-5).

Lors de la traditionnelle interview avec les commentateurs, après le deuxième quart-temps, le numéro 6 mondial s’est même permis de reprendre l’air d’Apologize, un titre de One Republic et Timbaland. Une chanson pour célébrer la victoire qui se profilait.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1277343044166209536?s=20″]

Lors du troisième quart-temps, « The Sniper » était étouffé sous les missiles envoyés par le Grec. Autant par ses aces (6-1), ses smashs (12-6), et ses coups droits (17-8). Tsitsipas était seul sur le court de la Mouratoglou Tennis Academy.

« Ça m’a aidé de m’entraîner avec lui, expliquait The Greek God après le quart-temps. J’ai pu analyser son jeu. »

L’Australien, combatif jusqu’au bout, a pourtant réussi à empocher le quatrième et dernier quart-temps. Il est allé chercher un point décisif à quelques secondes la fin, sur un passing long de ligne. Tsitsipas a ensuite abandonné la manche sur une balle trop longue (16-15).

Après sa troisième défaite dans la compétition, Popyrin est retombé à la septième place du classement. Mais tout est encore jouable pour intégrer le Final Four. La veille, il avait terrassé un Benoît Paire énervé (4-0).

Tsitsipas, lui, pouvait arborer un large sourire. Le Grec s’est trouvé « solide » pendant la rencontre, essayant de « garder Popyrin à distance. » Pour relaxer, Tsitsipas se rendra à Monaco, où il a prévu de conduire « quelques voitures » ! Le réconfort après l’effort.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *