le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

L’Oeil du Coach #41 : Les meilleurs joueurs sont parfois protégés par les arbitres

Dans l’épisode #41 de L’Oeil du Coach, Patrick Mouratoglou a analysé les propos de Denis Shapovalov, qui a critiqué l’arbitrage pendant son match contre Nadal à l’Open d’Australie.

janvier 26, 2022
Veuillez accepter les cookies pour voir la vidéo

L’arbitrage a été pointé du doigt par Denis Shapovalov lors de sa défaite face à Rafael Nadal en quart de finale de l’Open d’Australie 2022. Le Canadien a accusé Carlos Bernardes d’être « corrompu » et de ne pas avoir sanctionné l’Espagnol car il prenait trop de temps au changement de côté. Les deux joueurs se sont même expliqués en plein match, au filet. 

À l’issue de la rencontre, Denis Shapovalov a estimé que Rafael Nadal avait été protégé par l’arbitre de la rencontre. « Je respecte tout ce que Rafa a fait et je pense que c’est un joueur incroyable. Mais, vous savez, il doit y avoir des limites, des règles établies. C’est tellement frustrant en tant que joueur. Vous savez, vous avez l’impression que vous ne faites pas que jouer contre le joueur ; vous jouez contre les arbitres, vous jouez contre tellement plus. »

Shapovalov, Nadal, l'Open d'Australie 2022
Canada’s Denis Shapovalov and Spain’s Rafael Nadal after their quarter final match || AI / Reuters / Panoramic

« Je pense que je me suis mal exprimé quand j’ai dit qu’il était corrompu. Mais je reste sur ma position. Je pense que c’est injuste. Combien de fois Rafa s’en tire ? Et à la fin du quatrième set, il part se faire évaluer médicalement, et après l’évaluation, il va faire une pause toilette. Mais comment pouvez-vous être évalué médicalement et avoir une pause toilette et causer autant de retard dans le jeu ? Pour la même chose l’année dernière, je n’avais pas le droit de faire une pause toilette quand j’ai demandé un examen médical. »

Dans ce nouvel épisode de « L’Oeil du Coach », Patrick Mouratoglou est revenu sur cet épisode en analysant les propos et l’attitude de Denis Shapovalov. Il a notamment expliqué que les stars du jeu mettent beaucoup de pression sur les arbitres, et qu’ils sont parfois protégés en raison de leur statut. 

Moments-clés de « L’Oeil du Coach » avec Patrick Mouratoglou

  • Les meilleurs joueurs mettent beaucoup de pression sur les arbitres de chaise (15”)
  • Carlos Bernardes avait déjà eu des problèmes avec Nadal par le passé, et l’Espagnol était très en colère contre lui. (1’10) 
  • C’est difficile pour un arbitre d’arbitrer une superstar du jeu, surtout quand ils peuvent vous crier dessus devant des millions de gens, ce n’est pas facile à gérer. (1’22)
  • Les meilleurs joueurs bénéficient parfois d’un traitement spécial de la part des arbitres. (1’33)
  • Les joueurs font ce qui est bon pour eux, comme Nadal face à Shapovalov, mais c’est à l’arbitre de contrôler ça et de fixer des limites. (1’45)
  • Il devrait y avoir une règle pour le temps pris entre le premier et le second service. (2’23)
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.