Match Points #34 : Il faut tout changer dans les compétitions par équipe, mais comment ?

Dans le dernier épisode de Match Points, Marion Bartoli, Carole Bouchard et Simon Cambers donnent leur point de vue sur les compétitions par équipes.

31 octobre 2021

La Team Europe a remporté la Laver Cup avec brio le mois dernier, battant l’équipe du reste du monde 13-1. La finale de la Billie Jean King Cup – pour élire la meilleure nation du tennis féminin – se déroule à Prague au cours de la première semaine de novembre, tandis que la Coupe Davis – l’épreuve de tennis par équipe réservée aux hommes – revient fin novembre. L’Open d’Australie était précédé dans les années pré-pandémiques par l’ATP Cup et la Hopman Cup – bien qu’il semble qu’aucune n’aura lieu en 2022.

Autant dire qu’il y a beaucoup de compétitions par équipes dans le tennis. C’est le sujet de la dernière édition de Match Points. Josh Cohen demande à nos experts, Marion Bartoli, Carole Bouchard et Simon Cambers leur point de vue et comment ils modifieraient le calendrier s’ils en avaient le pouvoir.

Andrey Rublev & Alexander Zverev, 2021 Laver Cup
Andrey Rublev & Alexander Zverev, 2021 Laver Cup © AI / REUTERS / PANORAMIC

LES MEILLEURS MOMENTS DE NOTRE SHOW

0’44 » – Que faut-il faire pour rendre la Laver Cup plus compétitive ? Pour le journaliste Simon Cambers, c’est une « belle idée » d’honorer « Rod Laver, l’un des rois du tennis », mais il pense que c’est « loin » d’être une vraie compétition.

2’58 » – Marion Bartoli n’a pas caché sa déception concernant l’édition 2021 de la Laver Cup, car l’équipe du reste du monde était relativement faible, ce qui a conduit à une victoire expéditive de l’Europe.

5’43 » –  Carole Bouchard partage leur point de vue et suggère que l’événement annuel est peut-être trop fréquent dans un calendrier chargé.

« Il manque des enjeux », a-t-elle déclaré. « Cela dépend du casting – ils ont besoin des meilleurs joueurs pour s’engager. »

7’50 » – Marion Bartoli a émis l’idée d’impliquer davantage les légendes. Certaines d’entre elles pourraient jouer un match de double avec les joueurs actuels. De cette façon, ce serait quelque chose de différent, permettant aux joueurs de faire une pause dans le quotidien rigoureux de la vie sur le circuit et de s’amuser avec leurs amis.

9’45″ – Carole a alors noté que si des légendes jouaient cela en ferait un événement d’exposition – ce que la Laver Cup ne veut pas être.

10’10″ – « La plupart des gens à l’intérieur du stade adorent, mais j’aimerais voir les chiffres d’audience à la télévision, car je ne pense pas que le grand public ait déjà compris », affirme Simon Cambers, qui suggère que les équipes pourraient être élargies à 12 membres – et que l’événement pourrait devenir plus compétitif si le vieil ennemi de Borg, Jimmy Connors, devenait le capitaine du reste du monde.

10’36″ – Josh Cohen leur a demandé ce qu’ils feraient pour améliorer la Laver Cup. Simon Cambers a proposé d’autres idées pour en faire un spectacle de plus grande envergure – y compris des handicaps en fonction du classement d’un joueur.

10’55″ – Carole Bouchard a insisté sur le fait qu’un tournoi sans points de classement ne pourrait jamais être particulièrement compétitif, car la pression sur les joueurs ne serait pas la même – mais Marion Bartoli a déclaré que les jeunes joueurs voulaient toujours montrer aux légendes à quel point ils sont bons.

13’30″ – Simon Cambers a avancé l’idée de faire jouer les capitaines en cas d’égalité, s’exclamant : « Voir McEnroe et Borg sortir pour voir qui gagne, je pense que ce serait fantastique.

14’51″ – Josh Cohen a demandé aux experts de Match Point comment ils ajusteraient le calendrier de la tournée pour permettre les compétitions par équipes. L’équipe semblait s’accorder sur le fait qu’il y avait trop de compétitions par équipes – mais n’avait pas le même point de vue sur la façon de traiter le problème.

15’20″ – Marion Bartoli a suggéré de renverser le calendrier, d’avoir la Hopman Cup un an avant l’Open d’Australie et l’ATP Cup l’année suivante.

17’33″ – Simon Cambers, de son côté, a déclaré que l’ATP Cup devrait être complètement supprimée, la Hopman Cup revenant comme un événement régulier. Il s’est demandé si la Coupe Davis pourrait devenir plus une épreuve de Coupe du monde si elle était moins fréquente – peut-être tous les deux ou quatre ans, de part et d’autre des Jeux olympiques. Des événements moins réguliers permettraient aux joueurs de viser plus facilement leur objectif – mais Marion Bartoli a déclaré que les événements internationaux par équipe étaient toujours une priorité pour les joueurs.

« Quand vous aurez le nom de votre pays sur le dos, vous atteindrez le sommet. C’est une question de respect », a-t-elle déclaré.

23’05″ – Carole a déclaré qu’il n’y avait pas d’utilité à avoir deux événements, l’ATP Cup et la Coupe Davis.

26’29″ – Pour conclure, Josh Cohen a demandé à chaque expert ce qu’il pensait des joueurs recevant des primes de sélection pour jouer pour leur équipe nationale. Carole a dit que c’était tout à fait normal et que les footballeurs payés pour jouer n’ont jamais été remis en question. Simon a adopté le point de vue opposé, le qualifiant de « faux » et « insensé ».

27’30″ – Marion n’a pas tardé à souligner que ce n’était pas aussi simple qu’une « prime de sélection » lorsqu’il s’agit de représenter son pays – c’est en fait un calcul compliqué. Mais elle a précisé que les joueurs ne devraient pas être payés pour jouer pour leur pays – bien que s’ils jouaient bien et gagnaient, ils devraient avoir droit à une sorte de bonus.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *