“Federer et Serena savent qu’ils ne gagneront pas sur terre battue”

Dans ce nouvel épisode de Match Points, Marion Bartoli, Ben Rothenberg et Simon Cambers évoquent la préparation de Roger Federer et Serena Williams sur terre battue… pour mieux préparer le gazon.

22 mai 2021

Dans le dernier épisode de Match Points, Marion Bartoli, ancienne vainqueur de Wimbledon en 2013, Simon Cambers et Ben Rothenberg, deux journalistes, se sont penchés sur la préparation de Roger Federer et de Serena Williams sur terre battue. Selon eux, cette préparation, qui ne donne pas lieu à de résultats sportifs positifs pour le moment, va aider les deux champions à performer sur gazon.

“Dans le cas de Federer et de Serena Williams, c’est juste pour jouer quelques matchs avant la saison sur gazon. C’est une chose de s’entraîner, c’en est une autre de ressentir le stress et la pression d’un match normal. Même s’ils ont de l’expérience et qu’ils ont déjà disputé de nombreux matchs, ils ressentent toujours ce stress lorsqu’ils entrent sur le court en compétition. Je pense qu’ils veulent ressentir cela avant d’aller sur leur meilleure surface”, a expliqué l’ancienne joueuse française.

Ben Rothenberg : “Le risque c’est de se blesser”

Pour le journaliste américain Ben Rothenberg, le plus important est de ne pas se blesser, surtout à leur âge, afin d’arriver en pleine possession de leurs moyens avant la saison sur gazon.

“Le risque, évidemment, c’est de se blesser sur terre battue, lors d’un match au meilleur des cinq ou des trois manches dans un tournoi du Grand Chelem. C’est un risque que l’on prend chaque fois que l’on entre sur le court, surtout quand on a 39 ans. Ce serait le pire scénario pour l’un des deux. Essayer d’être performant sur terre battue, puis aller jouer. Les deux seront très compétitifs, ils ne laisseront pas dominer sans se battre en Grand Chelem, avec leur fierté et tout le reste. La crainte est qu’ils ne se dépensent trop, compte tenu de la fragilité physique qu’ils ont montrée au cours de ses dernières années.”

Roger Federer at Geneva in 2021
Roger Federer at Geneva in 2021 © AI / REUTERS / PANORAMIC

De son côté, Simon Cambers pense que le Suisse a eu raison de se préparer sur terre battue avant le gazon. Celui lui a permis de se mettre en jambes et de retrouver du rythme.

“Je pense que ce serait vraiment difficile pour Federer, en particulier après ses deux opérations du genou. Et la difficulté qu’il a eue à retrouver sa forme et son état physique pour pouvoir rejouer au plus haut niveau. Je pense qu’il aurait été difficile pour lui de jouer directement sur gazon et de s’attendre à gagner. De cette façon, je pense qu’il se rendra compte qu’il a frappé suffisamment de balles, qu’il a fait suffisamment de travail sur le court pour sentir qu’il peut être opérationnel pour la saison sur gazon,” a expliqué le journaliste britannique.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *