Roland-Garros : Les 10 remontadas les plus légendaires

Au tennis, rien n’est joué avant la fin du dernier point. Nous vous avons compilé dans cette vidéo 10 comebacks mythiques qui sont arrivés à Roland Garros, de Borg à Federer en passant par Mary Joe Fernandez.

4 juin 2020

L’histoire de Roland-Garros est pleine de ces retournements de situation. En voici dix. Dont six en finale.

1969 – 1er tour – Stanley Matthews vs Ilie Nastase (6-3, 0-6, 0-6, 6-4, 8-6)

Nastase est un des deux seuls joueurs à avoir perdu un match en Grand Chelem dans l’ère Open, après avoir remporté deux sets sur le score de 6-0.

1974 – Finale – Bjorn Borg vs Manuel Orantes (2-6, 6-7, 6-0, 6-1, 6-1)

Bjorn Borg and Orantes at the French Open in 1974

Orantes remporte les deux premiers sets. Mais Borg ne concède plus que 2 jeux sur l’ensemble des trois derniers sets.

Le Suédois devient le premier joueur mené deux sets à zéro à remporter une finale en Grand Chelem dans l’ère Open.

1984 – Finale – Ivan Lendl vs John McEnroe (3-6, 2-6, 6-4, 7-5, 7-5)

Le titre tend les bras à McEnroe lorsqu’il mène deux sets à rien. Mais l’Américain s’écroule et ne remportera jamais Roland-Garros.

“C’est le pire souvenir de ma vie”, écrira McEnroe dans son autobiographie.

1989 – Huitièmes de finale – Michael Chang vs Ivan Lendl (4-6, 4-6, 6-3, 6-3, 6-3)

Entre service à la cuillère et position de retour sur la ligne du carré de service, Chang retourne le scénario du match autant que le cerveau de Lendl.

Quelques jours plus tard, l’Américain deviendra le plus jeune vainqueur du tournoi, à 17 ans.

1993 – Quarts de finale – Mary Joe Fernandez vs Gabriela Sabatini (1-6, 7-6, 10-8)

Gabriela Sabatini se procure une première balle de match sur son service à 6-1 5-1. Mais elle commet deux doubles fautes dans la foulée.

Au total, Mary Joe Fernandez sauve cinq balles de match avant de finalement s’imposer.

1999 – Finale – Andre Agassi vs Andrei Medvedev (1-6, 2-6, 6-4, 6-3, 6-4)

André Agassi won the 1999 French Open

Quand Medvedev obtient une balle de break à 4-4 dans le 3e set, l’histoire paraît se répéter pour Agassi, défait deux fois en finale à Roland-Garros.

Mais au terme d’un comeback exceptionnel, l’Américain gagne enfin Roland-Garros, seul titre
majeur qui manquait à son palmarès !

2001 – Huitièmes de finale – Gustavo Kuerten vs Michael Russell (3-6, 4-6, 7-6, 6-3, 6-1)

Opposé à un qualifié américain, Kuerten affronte une balle de match dans le 3e set. “Guga” la sauve au terme d’un point de 26 coups. Il finit par remporter la rencontre.

Tenant du titre, Gustavo Kuerten soulèvera à nouveau le trophée quelques jours plus tard.

2004 – Finale – Gaston Gaudio vs Guillermo Coria (0-6, 3-6, 6-4, 6-1, 8-6)

Guillermo COria and Gaston Gaudio posing with their trophy, with Guillermo Vilas

Poussé au 5e set après avoir remporté les deux premiers sets, Coria se procure une balle de match à 6-5, sur son service.

Mais Gaudio s’en sort. Il devient le premier joueur depuis Rod Laver en 1960 à sauver une balle de match avant de s’imposer en finale de Grand Chelem.

2009 – Huitièmes de finale – Roger Federer vs Tommy Haas (6-7, 5-7, 6-4, 6-0, 6-2)

Tommy Haas décroche les deux premiers sets et obtient une balle de break à 4-3 dans le 3e set.

Sauvée par Roger Federer d’un coup droit sur la ligne. Le Suisse remportera 15 des 17 jeux suivants, le match, puis le titre. Son seul à Roland-Garros.

2017 – Finale – Jelena Ostapenko vs Simona Halep (4-6, 6-4, 6-3)

Halep led a set and a break in the French Open final in 2017

Simona Halep se retrouve plusieurs fois à un point de mener 4-0 dans le 2e set.

Mais Jelena Ostapenko tape de plus en plus fort. L’innocence et la fougue de la jeunesse ont finalement raison de la Roumaine.

Si Roland-Garros vous manque, ces souvenirs y sont sûrement pour beaucoup.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *