Les tests de Seb #8 : La Babolat Pure Drive

Les tests de Seb est un format vidéo réalisé par Seb Proisy pour Tennis Majors. Il vous dira ce que les pros utilisent pour être performants, et ce que vous devriez utiliser pour vous amuser et gagner le plus de matchs possible. Les raquettes, les chaussures, le cordage et tout ce dont un joueur de tennis a besoin seront testés. Le numéro 8 est consacré à une raquette, la Babolat Pure Drive.

29 décembre 2020

Babolat est devenue en 1875 la première société spécialisée en sports de raquette, principalement dans le cordage. Plus d’un siècle après les débuts de la marque dans le monde du tennis, Babolat a sorti sa première raquette, en 1994. Dans ce nouvel épisode des Tests de Seb, Seb Proisy essaye la nouvelle Babolat Pure Drive, l’une des raquettes les plus iconiques de la marque. C’est la 10e génération d’une raquette dont le premier modèle a été commercialisé en 1998.

“Elle ressemble à toutes les Pure Drive que j’ai déjà essayé. Elle est très agréable, puissante et très maniable. Je l’adore.”

Elle a été rendue populaire par Carlos Moya, en 1998, lorsque l’Espagnol a remporté Roland-Garros, son unique titre en Grand Chelem. Depuis, la Babolat Pure Drive a été utilisée par beaucoup de joueurs et joueuses.

Carlos Moya, Roland-Garros 1998

“Au fil des ans, la Pure Drive est devenue l’une des raquettes les plus utilisées sur les circuits ATP et WTA, explique Seb Proisy. Andy Roddick, Kim Clijsters, Li Na, et plus récemment Fabio Fognini, Garbiñe Muguruza, Sofia Kenin, et Karolina Pliskova ont tous utilisé cette raquette. C’était la toute première raquette de Rafael Nadal lorsqu’il est apparu sur le circuit 2004, juste avant de passer à sa légendaire Babolat Aero Pro Drive. En fait, la Babolat Pure Drive a été utilisée comme base pour créer la raquette de Rafa.”

Une raquette plus tolérante sur les coups décentrés

La Pure Drive a les mêmes spécificités que les générations précédentes : elle pèse 300 grammes non cordée, a un point d’équilibre à 32 centimètres et un tamis de 645 cm2. Pas de grand changement pour cette nouvelle raquette, mais quelques points techniques que Seb Proisy a tenu à souligner :

“Il est important de noter que Babolat a récemment modifié son plan de cordage sur les deux dernières montantes de chaque côté et sur les deux dernières traverses inférieures, ce qui ouvre le cordage sur les côtés et rend donc la raquette légèrement plus tolérante sur les coups décentrés. Cela rend également le cordage de cette raquette un peu plus facile.”

La 10e génération de Pure Drive se différencie des précédentes surtout par son design.

“Le bleu a toujours été la couleur principale de la série Pure Drive et cela ne va pas changer de sitôt. Mais je suis heureux de voir que Babolat a ramené la couleur noire et que nous avons maintenant une raquette strictement noire et bleue. J’aime vraiment le ton plus sobre de cette raquette. Les oeillets eux-mêmes utilisent également les deux couleurs, ce qui va bien avec le cadre”, analyse Seb Proisy.

La Babolat Pure Drive est une raquette puissante, très maniable, et qui permet de donner beaucoup d’effet à la balle grâce au plan de cordage ouvert de 16/19.

CREDITS
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *