Quand Kyrgios demande à une spectatrice où servir sa balle de match

Showman dans l’âme, Nick Kyrgios a demandé à une spectatrice où servir sa balle de match pour boucler son deuxième tour de Wimbledon. Une fantaisie à laquelle il s’était déjà laissé aller par le passé.

“J’aime les moments insolites, amusants sur le court, les interactions avec le public”, s’est enthousiasmé Alexander Zverev en conférence de presse après sa victoire contre Tennys Sandgren au deuxième tour de Wimbledon. ” Notre sport, notamment en Grand Chelem, est tellement sérieux. Je crois que ce genre de choses peut être très bon pour le tennis.” Bien qu’il ait été régulièrement, et publiquement, attaqué par Nick Kyrgios par rapport à la covid-19, l’Allemand a peut-être pris du plaisir à regarder le match de l’Australien ce jeudi.

Depuis l’Open d’Australie en février, Kyrgios, ne se sentant mentalement pas prêt à endurer bulles et contraintes sanitaires semaine après semaine, n’avait plus mis un pied sur le court en compétition officielle. De retour aux affaires pour ce Wimbledon 2021, il a prouvé que ses coups de raquette magique n’ont pas disparu. Un magicien n’oublie jamais ses tours. Après une entrée en lice spectaculaire face à Ugo Humbert, le natif de Canberra a confirmé contre l’Italien Gianluca Mager.

Vainqueur 7-6, 6-4, 6-4, en 1h51, l’actuel 60e mondial a une nouvelle fois fait le show. Aimant jouer avec le public et se nourrir de l’ambiance dégagée par les tribunes, il a de nouveau fait passer un bon moment aux fans. Que ce soit en les régalant avec des frappes dont il a le secret, ou avec des notes humoristiques. Juste avant la balle de match, il s’est dirigé vers un spectatrice pour que celle-ci lui glisse discrètement, à l’oreille, où il devait claquer son premier service. Coaching gagnant.

Kyrgios avait déjà fait le coup en 2019

Une fantaisie à laquelle il s’était déjà adonné par le passé. Quart de finale contre Norbert Gombos, demie face à Stefanos Tsitsipas, finale devant Daniil Medvedev : à chacun de ces matchs de l’ATP 500 de Washington en 2019, il avait transformé un fan en “conseiller tactique”. Efficace. En plus de divertir le stade, le showman était reparti de la capitale américaine avec le trophée dans sa valise.

Samedi, au troisième tour du Majeur londonien, l’homme qui a remis le service à la cuillère à la mode doit affronter Félix Auger-Aliassime. S’il parvenait à passer cet obstacle, il pourrait ensuite se mesurer à Alexander Zverev. De quoi pouvoir régler ses différends avec son ancien compère – ils ont régulièrement joué en double ensemble plus jeunes – sur un autre terrain de jeu que Twitter.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *