Wimbledon, le récap du tableau féminin : Andreescu chute d’entrée, Kenin se saborde, Sabalenka et Svitolina passent en lâchant un set

Troisième journée à Wimbledon, avec la fin du premier tour et le début du deuxième tour dans le tableau féminin. Bianca Andreescu et Sofia Kenin ont sévèrement chuté, alors qu’Aryna Sabalenka et Elina Svitolina sont passées en bataillant.

30 juin 2021
Bianca Andreescu, Wimbledon 2021
  • Elles se sont qualifiées ce mercredi (1er tour) : Elina Svitolina (N°3), Victoria Azarenka (N°12), Anastasia Pavlyuchenkova (N°16), Karolina Muchova (N°19), Paula Badosa (N°30), Daria Kastakina (N°31), Alizé Corrnet, Clara Burel
  • Elles se sont qualifiées ce mardi (2e tour) : Aryna Sabalenka (N°2), Iga Swiatek (N°7), Karolina Pliskova (N°8), Garbiñe Muguruza (N°11), Elise Mertens (N°13), Elena Rybakina (N°18), Ons Jabeur (N°21), Madison Keys (N°23)
  • Elles ont été éliminées ce mercredi (1er tour) : Bianca Andreescu (N°5), Belinda Bencic (N°9), Jessica Pegula (N°22), Anett Kontaveit (N°24)
  • Elles ont été éliminées ce mercredi (2e tour) : Sofia Kenin (N°4), Petra Martic (N°26), Ekaterina Alexandrova (N°32), Venus Williams
  • Le match interrompu par la nuit (2e tour) : Maria Sakkari (N°15) – Shelby Rogers
  • Pour suivre toute l’actualité de Wimbledon, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de mardi à Wimbledon est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Andreescu sèchement battue par Cornet

Comme à Roland-Garros, Bianca Andreescu a été éliminée dès le premier tour. Comme à Berlin deux semaines plus tôt, la Canadienne a été battue par Alizé Cornet. Sèchement : 6-2, 6-1 en 1h23. Face à la solidité de la Française depuis sa ligne de fond, la tête de série numéro 6 a très souvent craqué. Avec 32 fautes directes, elle n’a jamais trouvé la solution, confirmant ses difficultés à déployer son meilleur tennis sur gazon.

Depuis le début de sa carrière, Andreescu, 21 ans, n’a disputé que cinq matchs sur cette surface sur le circuit principal. Dont quatre cette année, pour un bilan d’une victoire et trois défaites. Absente à Wimbledon en 2019 juste avant son explosion au plus haut niveau lors d’une tournée nord-américaine ponctuée par son sacre à l’US Open, elle s’était inclinée au troisième tour des qualifications en 2018 et au premier tour du grand tableau en 2017 (après être sortie des qualifications).

Le sabordage de Kenin

Brillante en Grand Chelem l’année dernière (titrée à l’Open d’Australie puis finaliste à Roland-Garros), Sofia Kenin n’y arrive pas en 2021. L’Américaine a été éliminée mercredi de Wimbledon, dès le deuxième tour, comme à l’Open d’Australie. La tête de série numéro 4 s’est inclinée contre sa compatriote Madison Brengle, en seulement 47 minutes de jeu (6-2, 6-4). 82e mondiale, Brengle n’avait atteint le troisième tour de Wimbledon qu’une seule fois en 2017.

Mais Kenin lui a offert sa qualification, en commettant 41 fautes directes en seulement 18 jeux. Soit une moyenne de plus de deux par jeu. L’Américaine a également concédé six breaks sur l’ensemble de la rencontre, ne remportant que 20 points sur 47 disputés sur ses jeux de service. Un jour sans qui confirme les difficultés de Kenin, qui affiche un bilan à l’équilibre sur l’année en cours (10 victoires pour 10 défaites). Très loin de son statut.

Un set de perdu pour Svitolina et Sabalenka

Tête de série numéro 5, Elina Svitolina n’a pas eu la tâche facile pour son entrée en lice face à Alison Van Uytvanck. Breakée d’entrée, l’Ukrainienne a tout de suite dû serrer le jeu. Débreakant, dans la foulée, elle a ensuite pris les devants pour empocher la première manche 6-3 en 37 minutes. Avant de connaître un coup de moins bien. Dominée dans le deuxième acte, perdant deux fois son service, Svitolina s’est inclinée 6-2.

Plus percutante dans le troisième set, elle a aligné 15 coups gagnants (contre 13 dans la première et 6 dans la deuxième) pour venir à bout de la Belge. 6-3, 2-6, 6-3 en 1h42. Après une préparation sur gazon en-dessous de ses attentes, avec une défaite d’entrée à Berlin et un deuxième tour à Eastbourne, Svitolina a désormais rendez-vous avec Magda Linette, tombeuse d’Amanda Anisimova.

Aryna Sabalenka (N°2) est déjà qualifiée pour le troisième tour, une première dans sa carrière à Wimbledon. La Biélorusse a bataillé pour résister à Katie Boulter, 219e mondiale après une longue absence sur blessure, mais poussée par un Centre Court bouillant. La Britannique a remporté la première manche, avant de craquer dans les deux suivantes (4-6, 6-3, 6-3). Elle a notamment obtenu six balles de débreak à 4-3 dans le troisième set, sans réussir à les convertir, et a cédé dans le jeu suivant. Comme au tour précédent, Sabalenka a commis 30 fautes directes, mais cette fois n’a réussi que 27 coups gagnants. Pas forcément rassurant avant d’affronter Camila Maria Osorio Serrano, tombeuse d’Ekaterina Alexandrova (7-5, 6-2).

Swiatek, Muguruza et Pliskova au 3e tour avec autorité

Iga Swiatek (N°7) a encore accompli un match sérieux, comme au premier tour, pour se défaire de Vera Zvonareva (6-1, 6-3). La Polonaise a réussi à breaker dès le premier jeu de service de son adversaire dans chaque manche, histoire de prendre rapidement le contrôle de la situation. Appliquée plus que brillante, Swiatek n’a même pas forcé son talent pour disposer de la Russe de 36 ans, désormais 96e mondiale après avoir occupé la 2e place et de retour à un bon niveau cette saison. Mais Zvonareva n’a plus passé deux tours en Grand Chelem depuis Wimbledon 2014. Ce ne sera pas encore pour cette fois, et Swiatek défiera Irina-Camelia Begu pour une place en huitièmes de finale.

Garbiñe Muguruza (N°11) a envoyé des signaux tout aussi positifs que la Polonaise pour se hisser au troisième tour. L’Espagnole a croqué Lesley Pattinama Kerkhove, 174e mondiale et issue des qualifications (6-1, 6-4). La vainqueure de Wimbledon en 2017 était pourtant mené 4-2 dans la seconde manche. Mais elle a placé un coup d’accélérateur auquel n’a pas su résister la Néerlandaise. Avec 7 aces, seulement 10 points perdus sur sa mise en jeu et 22 coups gagnants réussi, Muguruza a rendu une copie particulièrement propre. Satisfaisant avant un troisième tour plus compliqué, face à Ons Jabeur (N°21), titrée à Birmingham lors de la saison sur gazon.

Garbiñe Muguruza at Wimbledon in 2021
Garbiñe Muguruza at Wimbledon in 2021 © AI / Reuters / Panoramic

Karolina Pliskova (N°8) a imité Swiatek et Muguruza en se baladant contre Donna Vekic (6-2, 6-2, en 1h08′). La Tchèque n’a pas concédé la moindre balle de break et a empoché 93% des points disputés derrière sa première balle. Elle a aussi terminé la rencontre avec 23 coups gagnants à son actif, pour seulement 7 fautes directes. Une démonstration de force de Pliskova, qui retrouvera sa compatriote Tereza Martincova au tour suivant.

Bencic surprise d’entrée

Belinda Bencic ne s’était plus inclinée dès le premier tour d’un tournoi du Grand Chelem depuis l’US Open 2018. La Suissesse, pourtant finaliste à Berlin lors de la saison de préparation sur gazon, s’est faite surprendre par Kaja Juvan ce mercredi (6-3, 6-3). Un vrai échec pour la tête de série numéro 9, battue par la 102e mondiale, qui n’avait jamais vaincu une joueuse du Top 10 au cours de sa carrière.

Après une entame de match catastrophique, où elle s’est vite retrouvée menée 5-0, Bencic a su redresser la barre dans la deuxième manche, pour accrocher Juvan jusqu’à 3-3. Mais elle a de nouveau craqué pour terminer avec 28 fautes directes, contre 13 seulement pour son adversaire. La Slovène rejoint ainsi le deuxième tour de Wimbledon pour la deuxième fois d’affilée et sera opposée à Clara Burel au tour suivant.

La démonstration de Burel

Alizé Cornet ne sera pas la seule Française au deuxième tour de Wimbledon. Burel l’a rejointe en écrasant l’Australienne Ellen Perez, dans un duel de joueuses sorties des qualifications (6-2, 6-2, en 1h01′). La Rennaise a joué intelligemment, se servant des nombreuses fautes directes de son adversaire (29 au total) pour se détacher rapidement dans chaque manche.

Solide sur son service, ne concédant aucun break et terminant avec 78% de points gagnés derrière sa première balle, Burel franchit un tour en Grand Chelem pour la première fois de l’année 2021, après avoir été éliminée d’entrée à l’Open d’Australie puis à Roland-Garros. Prochain match contre Kaja Juvan, tombeuse de Belinda Bencic (voir plus haut).

Les autres résultats du 1er tour

  • Victoria Azarenka (N°12) a passé une heure à peine sur le court pour ses débuts dans le tournoi, le temps de se défaire de Kateryna Kozlova (6-1, 6-3). Sorana Cirstea sera son adversaire au deuxième tour.
  • Finaliste malheureuse à Roland-Garros, Anastasia Pavlyuchenkova (N°16) a facilement dominé Ana Bogdan pour son entrée en lice (6-2, 6-2). La Russe, qui n’avait plus gagné un match à Wimbledon depuis son quart de finale en 2016, affrontera Kristyna Pliskova au tour suivant.
  • Karolina Muchova (N°19), quart-de-finaliste du tournoi en 2019, a évité le piège contre Zhuhai Zheng en s’imposant en deux manches (6-3, 6-3). Camila Giorgi sera l’adversaire de la Tchèque au deuxième tour.
  • Anett Kontaveit (N°24) n’avait plus été éliminée dès le premier tour de Wimbledon depuis 2016. L’Estonienne s’est faite surprendre par Marketa Vondrousova, malgré le gain du premier set (2-6, 6-4, 6-2).
  • Paula Badosa (N°30), demi-finaliste à Roland-Garros, a décroché la première victoire de sa carrière à Wimbledon aux dépens d’Aliona Bolsova Zadoinov (6-2, 5-7, 6-2). La suite pour l’Espagnole, ce sera contre Yulia Putintseva.

Les autres résultats du 2e tour

  • Elise Mertens (N°13) a composté son billet pour le troisième tour en pile une heure face à Lin Zhu, 99e mondiale (6-2, 6-0). Son adversaire sera Madison Keys (N°23), facile contre Lauren Davis (6-1, 6-4).
  • Elena Rybakina (N°18) a maîtrisé son sujet avec autorité contre Claire Liu, 120e au classement WTA (6-4, 6-4). Son troisième tour l’opposera à Maria Sakkari (N°15) ou Shelby Rogers. Dans ce match interrompu par la nuit à l’issue de la première manche, l’Américaine a remporté le premier set 7-5.
  • Ons Jabeur (N°21) a bataillé pendant un set face à Venus Williams avant d’imposer sa loi (7-5, 6-0). L’Américaine de 41 ans n’a plus passé le deuxième tour en Grand Chelem depuis l’Open d’Australie 2019.
  • Invitée par les organisateurs suite à son titre à Berlin, Liudmila Samsonova a confirmé en sortant Jessica Pegula (N°22) au deuxième tour (6-4, 3-6, 6-3). Au troisième tour d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, la Russe affrontera Sloane Stephens pour une place en huitième de finale.
  • Petra Martic (N°26) s’est inclinée contre Irina-Camelia Begu, 79e mondiale, après avoir réussi à emmener la Roumaine dans un troisième set bien qu’elle ait servi pour le gain de la rencontre et obtenu deux balles de match au cours de la deuxième manche (7-5, 6-7, 6-3). La Croate avait déjà été éliminée dès le premier tour à l’Open d’Australie et à Roland-Garros cette année.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *