Wimbledon, le récap du tableau féminin : Le scénario catastrophe pour Serena, Barty sur courant alternatif

Deuxième journée à Wimbledon, avec notamment l’entrée en lice d’Ashleigh Barty et de Serena Williams dans le tableau féminin.

Serena Williams Wimbledon 2021
  • Elles ont gagné ce mardi (1er tour) : Ashleigh Barty (N°1), Karolina Pliskova (N°8), Elise Mertens (N°13), Barbora Krejcikova (N°14), Maria Sakkari (N°15), Cori Gauff (N°20), Ons Jabeur (N°21), Jessica Pegula (N°22), Angelique Kerber (N°25), Petra Martic (N°26), Alison Riske (N°28), Venus Williams
  • Elles ont été éliminées ce mardi (1er tour) : Serena Williams (N°6), Kiki Bertens (N°17), Caroline Garcia
  • Leur match a été reporté à mercredi (1er tour) : Bianca Andreescu (N°5), Belinda Bencic (N°9), Victoria Azarenka (N°12), Anett Kontaveit (N°24), Daria Kastakina (N°31), Alizé Cornet, Clara Burel
  • Pour suivre toute l’actualité de Wimbledon, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de mardi à Wimbledon est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

L’abandon et les larmes de Serena

C’est une scène à émouvoir les moins sensibles. En quête d’un 24e titre du Grand Chelem, Serena Williams n’a tenu qu’une grosse demi-heure à Wimbledon en 2021. Strappée à la cuisse droite avant même le début de son match du premier tour contre Aliaksandra Sasnovich, l’Américaine (N°6) a demandé un premier temps mort médical et est rentrée aux vestiaires pour se faire soigner. Elle a continué à jouer, avant de rendre les armes quelques minutes plus tard, après une glissade sur le Centre Court. Le score était alors de 3-3 dans la première manche.

En larmes à sa sortie du stade, qu’elle a voulu digne sous l’ovation du public, en évitant de montrer sa blessure avant de se remettre à boiter une fois l’entrée des vestiaires en ligne de mire, Serena Williams a probablement laissé passer sa meilleur chance de la saison d’égaler le record de Margaret Court. C’est certainement pour cela que même diminuée, elle avait décidé d’aller sur le terrain ce mardi. Un pari perdant pour la protégée de Patrick Mouratoglou.

La victoire pour Barty, l’ovation pour Suarez Navarro

Il y a des matchs dont le résultat ne raconte qu’une petite partie de son histoire. C’est le cas du succès d’Ashleigh Barty, tête de série numéro 1 victorieuse de son premier tour contre Carla Suarez Navarro mardi à Wimbledon (6-1, 6-7, 6-1). Mais c’est bien l’Espagnole, revenue sur les courts à Roland-Garros après avoir guéri d’un cancer, qui a quitté le Centre Court sous l’ovation du public.

Pour le dernier match de sa carrière au All England Club, l’Espagnole s’est accrochée avec ses armes et a offert un vrai duel aux spectateurs lors du deuxième set, où l’Australienne a aussi perdu en intensité et en précision (26 de ses 36 fautes directes dans cette manche). Mais Barty a remis un coup de collier dans le troisième set, ne perdant qu’un seul point sur ses jeux de service, elle qui n’en avait lâché déjà que quatre au cours de la première manche. Avec ses 13 aces et 67% de première balle, la numéro 1 mondiale a envoyé des signaux rassurants au service, après avoir dû abandonner à Roland-Garros en raison de douleurs à la hanche. De quoi se projeter avec appétit sur la suite du tournoi.

Zidansek ramenée sur terre par Pliskova, Krejcikova toujours sur son nuage

Sortie du Top 10 ce lundi après deux éliminations dès le premier tour sur les deux tournois sur gazon disputés en préparation à Wimbledon (Berlin puis Eastbourne), Karolina Pliskova (N°8) a réussi son entrée en lice à Wimbledon mardi. La Tchèque est venue à bout de Tamara Zidansek (7-5, 6-4). La Slovène, 47e mondiale après son parcours jusqu’en demi-finale de Roland-Garros, est mieux entrée dans le match, malgré son choix de ne s’aligner sur aucun tournoi sur gazon depuis son dernier carré à Paris.

Mais après avoir mené 5-2 dans la première manche, elle a concédé cinq jeux de suite pour finalement la perdre. Un tournant dont elle n’a jamais su se relever. Zidansek a ainsi commis 21 fautes directes pour seulement 14 coups gagnants. Pliskova a terminé avec un ratio positif dans ce secteur (26 coups gagnants et 24 fautes non provoquées), réalisé 10 aces et s’est surtout montrée opportuniste sur les balles de break (3/3). Elle sera opposée au deuxième tour à Donna Vekic, tombeuse d’Anastasia Potapova (6-1, 6-4).

Sacrée à Roland-Garros, Barbora Krejcikova (N°14) a étrenné son nouveau statut de vainqueure de Grand Chelem par une victoire sans trembler face à la pépite du tennis danois, Clara Tauson, 18 ans (6-3, 6-2). Sur la lancée de son titre à Paris, la Tchèque a parfaitement négocié les moments importants, en sauvant les cinq balles de break concédées à son adversaire. Pour sa première participation au tableau principal de Wimbledon, où elle s’est déjà imposée en double en 2018, Krejcikova affrontera au deuxième tour Andrea Petkovic, de 15 ans l’aînée de Tauson.

Kerber et Venus, les anciennes vainqueures au rendez-vous

Angelique Kerber et Venus Williams cumulent six titres à Wimbledon à elles deux, et elles seront au deuxième tour du tournoi. L’Allemande (N°25) a maîtrisé son sujet avec autorité contre Nina Stojanovic, 85e mondiale (6-4, 6-3). Elle s’est vite remise à l’endroit après une entame ratée, où elle s’est vite retrouvée menée 3-0. Mais une fois qu’elle a trouvé la bonne cadence, Kerber n’a plus rien donné à Stojanovic, qui n’a plus obtenu une seule balle de break du match. Celle qui a remporté Wimbledon en 2018 n’a perdu que cinq points derrière sa première balle sur l’ensemble de la rencontre. Elle sera opposée au tour suivant à Sara Sorribes Tormo ou Ana Konjuh.

Quintuple vainqueure du tournoi dans les années 2000, Venus Williams a davantage bataillé pour se défaire de Mihaela Buzarnescu, au bout de 2h37′ de combat (7-5, 4-6, 6-3). Désormais 111e mondiale, l’Américaine n’a pas toujours contrôlé la rencontre. Mais elle s’est accrochée au courage, à l’image des 13 balles de break sauvées sur 15 concédées. Surtout, elle a su se remettre à l’endroit à la perte du deuxième set pour vite se détacher dans la troisième manche et se diriger vers la victoire. Venus aura fort à faire au deuxième tour face à Ons Jabeur (N°21).

Pas d’exploit pour Garcia

Une troisième élimination consécutive dès le premier tour de Wimbledon pour Caroline Garcia. La Française n’a pas existé dans son match contre Jessica Pegula, tête de série numéro 22 (6-3, 6-1). La 76e joueuse mondiale a tenu à peine une heure dans une rencontre où elle a commis deux fois plus de fautes directes que son adversaire (20 contre 10) et où elle n’a pas obtenu la moindre balle de break. Le déclic se fait toujours attendre pour la Lyonnaise, depuis son changement de structure pour ne plus être entraînée au quotidien par son père Louis-Paul.

Encore des matchs reportés à Wimbledon

Le programme de la journée à nouveau perturbé par la pluie, comme lundi, les organisateurs ont pris la décision de reporter une salve de matchs du premier tour à mercredi. Voici les rencontres concernées dans le tableau féminin :

  • Bianca Andreescu (N°5) – Alizé Cornet
  • Belinda Bencic (N°9) – Kaja Juvan
  • Victoria Azarenka (N°12) – Kateryna Kozlova
  • Anett Kontaveit (N°24) – Marketa Vondrousova
  • Daria Kasatkina (N°31) – Patricia Maria Tig
  • Leylah Fernandez – Jelena Ostapenko
  • Greet Minnen – Ajla Tomljanovic
  • Sorana Cirstea – Samantha Murray Sharan
  • Emma Raducanu – Vitalia Diatchenko
  • Katerina Siniakova – Yafan Wang
  • Ellen Perez – Clara Burel
  • Olga Govortsova – Coco Vandeweghe

D’autres matchs se sont ajoutés à la liste, faute d’avoir pu les commencer avant la tombée de la nuit :

  • Sara Sorribes Tormo – Ana Konjuh
  • Anastasija Sevastova – Zarina Diyas

Les autres résultats

  • Kiki Bertens (N°17) n’y arrive toujours pas depuis son retour d’une opération du tendon d’Achille. La Néerlandaise s’est inclinée contre l’Ukrainienne Marta Kostyuk (6-3, 6-4) et en est désormais à sept défaites en neuf matchs sur 2021.
  • Elise Mertens (N°13) a aisément disposé d’Harriet Dart, 142e mondiale invitée par les organisateurs (6-1, 6-3). La Belge avait perdu ses deux premiers matchs de la saison sur gazon.
  • Demi-finaliste à Roland-Garros, Maria Sakkari (N°15) a croqué Arantxa Rus en 49 minutes (6-1, 6-1). Wimbledon est le seul tournoi du Grand Chelem où la Grecque n’a jamais atteint les huitièmes de finale en carrière.
  • Cori Gauff (N°20) a fait le job avec application contre Fran Jones, 211e mondiale et invitée par les organisateurs (7-5, 6-4). L’Américaine n’a pas perdu une seule fois son service de toute la rencontre.
  • Victorieuse du tournoi de Birmingham en préparation, Ons Jabeur (N°21) a déroulé contre Rebecca Peterson en à peine une heure (6-2, 6-1). Elle retrouvera Venus Williams.
  • Petra Martic (N°26) est revenue sur le court ce mardi pour conclure son renversement de situation face à Varvara Gracheva (6-7, 6-4, 6-3). La Croate sera la prochaine adversaire d’Irina-Camelia Begu.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *