Ashleigh Barty est allée au bout de son rêve

Ashleigh Barty a remporté son deuxième tournoi du Grand Chelem ce samedi à Wimbledon. La numéro un mondiale s’est imposée en finale face à Karolina Pliskova (6-3, 6-7, 6-3).

10 juillet 2021
Ashleigh Barty, Wimbledon 2021

Wimbledon (F) – Finale

ASHLEIGH BARTY (N°1) BAT KAROLINA PLISKOVA (N°8) : 6-3, 6-7, 6-3

  • L’information principale : Ashleigh Barty remporte Wimbledon pour la première fois de sa carrière après sa victoire face à Karolina Pliskova (6-3, 6-7, 6-3)
  • Vous apprendrez aussi : L’Australienne est la troisième joueuse de l’ère Open à remporter le Grand Chelem londonien en simple juniors (2011) et simple femmes (2021).
  • Pourquoi il faut lire cet article : Pour voir que les occasions manquées par Barty auraient pu lui coûter très cher

La reine du tennis féminin, c’est bien Ashleigh Barty ! La numéro un mondiale est allée au bout de son rêve en remportant Wimbledon pour la première fois de sa carrière ce samedi, en dominant Karolina Pliskova en finale (6-3, 6-7, 6-3). C’est son deuxième titre du Grand Chelem après Roland-Garros en 2019. Elle est également la troisième Australienne de l’ère Open à soulever le trophée à Londres après Margaret Court en 1970 et Evonne Goolagong en 1971 et 1980. 

La numéro un mondiale a débuté la finale en boulet de canon, contrairement à une Karolina Pliskova totalement éteinte sur le Centre Court pour sa deuxième finale de Grand Chelem après l’US Open 2016. Ashleigh Barty a remporté les 14 premiers points de la rencontre pour mener 3-0, 0-30, en mettant beaucoup de variation dans son jeu pour perturber son adversaire. Et quand la Tchèque a enfin marqué son premier point, elle a reçu une véritable ovation de la part du public anglais, déçu de ne pas voir un bel affrontement entre les deux joueuses

Mais débloquer son compteur n’a pas déclenché un déclic dans le jeu de Pliskova et la 13e mondiale a cédé une deuxième fois sa mise en jeu dans la foulée. Menée 4-0, elle a enfin réagi en breakant Barty sur un jeu blanc pour revenir à 4-1. Soudain plus tendue, la numéro un mondiale a échoué à conclure la première manche à 5-1 en sa faveur et a perdu les deux jeux suivants. Mais à 5-3, l’Australienne a retrouvé ses esprits et s’est finalement adjugée le premier set. 

Ashleigh Barty, Wimbledon 2021
Ashleigh Barty, Wimbledon 2021 – Panoramic

Barty a été rattrapée par l’enjeu

Sur une dynamique très positive, Ashleigh Barty a enfoncé le clou dès le début de la deuxième manche en breakant Karolina Pliskova dans le troisième jeu pour mener 2-1 puis 3-1. Mais alors que l’issue du match semblait ne plus faire de doute, la Tchèque s’est soudainement relâchée pour tenir le bras de fer du fond de court avec l’Australienne. Pliskova a réussi à recoller à 3-3 sur un debreak blanc et a semblé être en mesure de renverser la situation jusqu’à 5-5 40-0 en sa faveur. 

Mais le bras de la 13e mondiale s’est de nouveau tendu. Elle a perdu cinq points consécutifs sur sa mise en jeu, gênée par une défense de fer de son adversaire, et a permis à Ashleigh Barty de servir pour le gain de la rencontre dans la foulée, à 6-5. Mais, rattrapée par l’enjeu et avec seulement 40% de points remportés derrière sa seconde balle dans ce set, la numéro un mondiale n’a pas réussi à conclure et a été poussée au tie-break pour le plus grand plaisir du public du Centre Court. 

Karolina Pliskova a mieux maîtrisé ses nerfs dans le jeu décisif. La Tchèque a fait le mini break à 4-2 et a remporté un point de folie dans la foulée, en lobant Barty au filet avant de claquer un smash gagnant qui a fait lever la foule. En face, l’Australienne a totalement déjoué et a offert sur un plateau la deuxième manche à Pliskova en commettant sa sixième double faute du match. Longtemps à sens unique, la finale a soudainement pris un nouveau tournant.

Karolina Pliskova, Wimbledon 2021
Karolina Pliskova, Wimbledon 2021 – AI / Reuters / Panoramic

Barty n’a pas reproduit les mêmes erreurs

Après être passée à trois points d’un premier sacre à Wimbledon, Ashleigh Barty aurait pu s’écrouler. Mais la joueuse de 25 ans n’est pas numéro un mondiale pour rien. La patronne de la WTA a vite retrouvé ses esprits et est repartie sur le rythme du premier set en étant très agressive (30 coups gagnants au total) pour breaker Karolina Pliskova d’entrée et ainsi mener 3-0. 

Contrairement au deuxième acte, où elle a eu le break à deux reprises avant de finalement perdre le jeu décisif, Ashleigh Barty a cette fois résisté aux assauts de Pliskova. La Tchèque a obtenu sa seule balle de debreak à 5-3, au moment où l’Australienne a servi pour le gain du match. Mais un revers trop croisé a mis fin à ses espoirs. Dans la foulée, Barty a enfin réussi à conclure, en profitant d’un dernier revers dans le filet de Pliskova. 

Accroupie et les yeux humides, la numéro un mondiale a tout de suite pris conscience de son exploit. C’est la troisième joueuse de l’ère Open après Martina Hingis et Amélie Mauresmo à remporter Wimbledon après s’être également imposée chez les juniors. Désormais double vainqueure en Grand Chelem et numéro un mondiale, Ashleigh Barty règne plus que jamais sur le circuit féminin. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *