Face à Federer, Mannarino est passé du rêve au cauchemar

Adrian Mannarino a abandonné au premier tour de Wimbledon face à Roger Federer, alors que les deux hommes étaient dans le cinquième set (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, ab). Le Français s’est blessé au genou droit après avoir glissé sur le gazon londonien dans la quatrième manche.

29 juin 2021

WIMBLEDON – 1ER TOUR

ROGER FEDERER (N°6) BAT ADRIAN MANNARINO : (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, ab)

Un crève-coeur… Le destin de ce match a basculé dans le quatrième set, à 4-2 15-0 en faveur de Roger Federer alors que le Suisse était mené deux sets à un par Adrian Mannarino. Sur un coup droit croisé de l’octuple vainqueur du tournoi, le Français a glissé sur le gazon du Center Court alors qu’il était pris à contrepied. Visiblement touché au genou droit, Mannarino est resté de longues minutes allongé sur le dos, avant de se relever pour se diriger vers sa chaise. 

Après avoir été pris en charge par le kiné, le joueur de 33 ans est revenu sur le court pour se tester au service et dans ses déplacements. Mais la douleur était malheureusement trop forte pour Adrian Mannarino, qui a abandonné au début du cinquième set (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, ab). Une triste fin alors qu’il était proche de remporter l’un des plus beaux matchs de sa carrière, le jour de son anniversaire. 

« C’est horrible. Ça montre qu’un coup peut changer le résultat d’un match, d’une saison, d’une carrière. Je lui souhaite de revenir. Il aurait pu gagner. Il était le meilleur joueur. Je lui souhaite le meilleur. » a déclaré Roger Federer après l’abandon de son adversaire.

Roger Federer at Wimbledon in 2019
Roger Federer at Wimbledon in 2019

Federer s’en sort bien 

Avant ce triste dénouement, Roger Federer avait pris le meilleur départ en remportant la première manche avec notamment six points gagnés au filet sur six montées. Egalement très performant derrière sa première balle (92% de points remportés), le Suisse a logiquement pris les commandes de la rencontre.

Mais la machine s’est soudainement grippée et Adrian Mannarino, sur une surface qu’il affectionne, en a profité pour bousculer son adversaire. Sans break dans le deuxième acte, l’affaire s’est donc réglée au tie-break et le Français a survolé l’exercice en remportant le jeu décisif sept points à trois. Trop brouillon avec 19 fautes directes et de nombreux coups droits boisés, Roger Federer avait la tête des mauvais jours. 

Sentant l’exploit possible au bout de sa raquette, Adrian Mannarino a enfoncé le clou en prenant le service de Roger Federer pour la première fois du match d’entrée de troisième set. Et malgré un debreak rapide du Bâlois pour revenir à 2-2, le 41e joueur mondial n’a pas tremblé et a remporté quatre des cinq derniers jeux du set pour mener deux manches à une face à Federer. 

Deuxième abandon en Grand Chelem pour Mannarino 

Le frisson de vivre un grand moment de tennis a commencé à traverser le Center Court. Roger Federer ne s’est plus incliné au premier tour d’un Grand Chelem depuis 2003, à Roland-Garros, et depuis 2002 à Wimbledon. Proche de la sortie, le Suisse a montré une belle réaction en jouant son meilleur tennis depuis le début de la rencontre.

Le numéro huit mondial a breaké Mannarino d’entrée de quatrième manche pour mener 3-0, puis 4-2. La suite, on la connait, avec une très mauvaise glissade du Français qui s’est blessé au genou droit. Ce n’est pas le premier joueur à tomber de cette façon sur le Center Court. Novak Djokovic s’était retrouvé à terre à deux reprises lors de son premier tour.

C’est la deuxième fois de sa carrière qu’Adrian Mannarino quitte un Grand Chelem sur abandon après l’Open d’Australie 2015 face à Feliciano Lopez. Le Français va sans doute passer des examens dans les prochains jours pour connaître la nature de sa blessure. Roger Federer, lui, a eu très chaud mais il tient son billet pour le deuxième tour de Wimbledon, où il retrouvera un autre Tricolore, Richard Gasquet

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *