Novak Djokovic conserve sa couronne et rejoint Federer et Nadal en remportant son 20e Grand Chelem

Novak Djokovic a remporté son 20e titre du Grand Chelem ce dimanche en s’imposant en finale de Wimbledon face à Matteo Berrettini (6-7, 6-4, 6-4, 6-3). Le numéro un mondial écrit une nouvelle page d’histoire en égalant le record de Roger Federer et Rafael Nadal.

11 juillet 2021
Novak Djokovic, Wimbledon 2021

WIMBLEDON – FINALE

NOVAK DJOKOVIC (N°1) BAT MATTEO BERRETTINI (N°7) : 6-7, 6-4, 6-4, 6-3

  • L’information principale : Novak Djokovic remporte son 20e titre du Grand Chelem et égale ainsi Roger Federer et Rafael Nadal
  • Vous apprendrez aussi : C’est la sixième victoire du Serbe à Wimbledon, qui n’est plus qu’à deux longueurs du record de Roger Federer (8).
  • Pourquoi il faut lire cet article : Pour voir que Novak Djokovic a gagné face à deux adversaires : Matteo Berrettini et le public du Centre Court.

Dans le temple du tennis, Novak Djokovic a écrit une nouvelle page de l’histoire du tennis. En s’imposant en finale de Wimbledon pour la sixième fois de sa carrière, cette fois face à Matteo Berrettini (6-7, 6-4, 6-4, 6-3), le numéro un mondial a remporté son vingtième titre du Grand Chelem, égalant ainsi le record de ses deux plus grands rivaux, Roger Federer et Rafael Nadal

Déjà recordman du nombre de semaines passées au rang de numéro un mondial, Novak Djokovic partage désormais le record du nombre de Grands Chelems remportés. Un pas important, voire décisif, dans la course au GOAT (Greatest Of All Time). Le Serbe est toujours en lice pour faire le Grand Chelem calendaire après avoir gagné l’Open d’Australie, Roland-Garros et Wimbledon. C’est le premier joueur depuis Rod Laver en 1969 à se trouver dans cette position. 

Un début de finale sous haute tension

Le poids de l’histoire s’est fait sentir dès l’entame de la finale. Novak Djokovic a commis deux doubles fautes dans son premier jeu de service et a sauvé une balle de break. Matteo Berrettini, strappé à la cuisse gauche, a placé quatre revers faciles dans le filet. Tension à son comble.

Après quelques minutes de flottement, le numéro un mondial, qui disputait sa 30e finale de Grand Chelem, la septième à Wimbledon, s’est enfin relâché et a breaké son adversaire pour mener 3-1. A 5-2, Djokovic a obtenu une balle de set sur le service de Berrettini mais l’Italien, bien que visiblement gêné dans ses déplacement à cause de sa cuisse, a bien écarté le danger avec une énorme première balle au T. Un jeu long de huit minutes qui a libéré le joueur de 25 ans.

Alors qu’il servait pour le gain de la première manche à 5-3, Novak Djokovic s’est crispé et a commis deux fautes directes en coup droit qui ont donné une balle de debreak à son adversaire. Avec un passing de coup droit long de ligne gagnant, Matteo Berrettini a recollé au score pour le plus grand bonheur du Centre Court. Solide sur son service (76% de points remportés derrière sa première balle), le Romain a poussé le numéro un mondial au tie-break.

Novak Djokovic, qui restait sur 9 jeux décisifs remportés sur ses 10 derniers disputés à Wimbledon, a très mal débuté en étant mené 3-0. Si le Serbe a réussi à recoller à 3-3, il n’a pas réussi à imposer son jeu pour s’en sortir. Très agressif, Matteo Berrettini s’est appuyé sur son puissant coup droit pour faire la différence. A 6-4, l’Italien a placé un ace pour basculer en tête pour sa première finale en Grand Chelem. 

Matteo Berrettini, Wimbledon 2021 – TOBY MELVILLE / AI / Reuters / Panoramic

Djokovic a immédiatement réagi

Malgré la perte d’une première manche qui lui tendait les bras, Novak Djokovic ne s’est pas affolé et, comme à son habitude, a placé une grosse accélération dès l’entame du deuxième acte. Le numéro un mondial a pris le jeu à son compte et a fait faire l’essuie glace à l’Italien, qui n’a pas réussi à suivre le rythme avec sa cuisse gauche douloureuse. Djokovic a double-breaké Berrettini pour mener 4-0 en seulement 20 minutes. 

A 5-2, le Serbe a perdu l’un des points du match lorsque l’Italien l’a lobé avec un tweener dos au filet. Il a ensuite tenté une remise de revers qui a terminé dans le filet. Et s’il a perdu un break d’avance au moment de servir pour le gain de la deuxième manche, et manqué trois balles de break dans le jeu suivant alors qu’il menait 0-40, Novak Djokovic ne s’est pas laissé surprendre à 5-4 pour ainsi égaliser à un set partout dans cette finale. 

Avec seulement 58% de première balle depuis le début de la partie, son arme principale, Matteo Berrettini n’a pas pu résister bien longtemps au meilleur retourneur du monde dans le troisième acte. L’Italien a cédé sa mise en jeu à 1-1, après avoir notamment manqué une demi-volée sur une merveille de défense de revers en glissant de la part de Novak Djokovic. 

Novak Djokovic, Wimbledon 2021 – TOBY MELVILLE / AI / Reuters / Panoramic

Djokovic a vaincu Berrettini…et le public 

En tête au tableau d’affichage, Novak Djokovic a tout de même dû s’employer face à un Italien toujours très agressif avec son coup droit et un public entièrement acquis à la cause de son adversaire. Le numéro un mondial a sauvé deux balles de break à 3-2, alors que le public scandait le nom de Matteo Berrettini. Touché, le Serbe a mis le doigt à son oreille après avoir gagné son jeu de service comme pour dire que cela lui donnait encore plus de force. Solide dans sa tête, Djokovic a gardé son avantage jusqu’au bout pour mener deux sets à un. 

Proche de la victoire, Novak Djokovic a montré que rien ne pouvait l’atteindre en signant un superbe point à 2-3 15-30. Le Serbe a enchaîné défense de revers en bout de course et passing de coup droit croisé en venant chercher une belle amortie de Matteo Berrettini. Le numéro un mondial a alors reçu une belle ovation de la part du public du Centre Court, très content de voir le spectacle proposé par les deux hommes. Dans le jeu suivant, il a réalisé un break qui a alors mis fin au suspense.

Novak Djokovic a conclu la rencontre sur un nouveau break à 5-3 et s’est alors effondré sur le gazon londonien pour célébrer sa victoire. Le temps s’est arrêté quelques instants pour le numéro un mondial, qui a ensuite goûté le gazon du Centre Court, une tradition pour lui, comme pour savourer l’histoire qu’il venait d’écrire. Avec un 20e titre du Grand Chelem, Novak Djokovic est désormais l’égal de ses deux plus grands rivaux Roger Federer et Rafael Nadal. Trois légendes au même niveau en attendant l’US Open.

Finale de Wimbledon 2021, Djokovic – Berrettini
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *