Face-à-face, statistiques, déclas : tout ce qu’il faut savoir sur la rivalité Djokovic – Berrettini

Djokovic et Berrettini se sont affrontés en finale de Wimbledon, voici toutes les informations à connaître sur leur rivalité.

Tennis - ATP Finals - The O2, London, Britain - November 10, 2019 Serbia's Novak Djokovic shakes hands with Italy's Matteo Berrettini after winning their group stage match

Djokovic – Berretini : le face-à-face

Dimanche 11 juillet 2021, Novak Djokovic a battu Matteo Berrettini en finale de Wimbledon, leur deuxième affrontement en Grand Chelem. Après avoir perdu la première manche, le numéro un mondial a renversé l’Italien pour remporter son 20e titre du Grand Chelem et ainsi égaler Roger Federer et Rafael Nadal.

Le Serbe avait également remporter leur deux précédents affrontements. Le premier 6-2, 6-1 lors du Masters 2019, le second 6-3, 6-2, 6-7, 7-5 sur sa route victorieuse au cours de Roland-Garros 2021.

Combien de titres pour Djokovic et Berrettini ?

Le palmarès de Djokovic est riche de 85 titres en simple sur le circuit principal.

  • 20 tournois du Grand Chelem (9 Open d’Australie, 6 Wimbledon, 3 US Open, 2 Roland-Garros)
  • 5 Masters
  • 36 Masters 1000
  • 14 ATP 500
  • 10 ATP 250

Neuf ans plus jeune que Djokovic, Berrettini compte lui 5 trophées sur le circuit principal, dont le Queen’s glané en amont de Wimbledon.

Quels classements pour Berrettini et Djokovic après Wimbledon ?

Joueur ayant passé le plus de semaines en tant que numéro 1 mondial, le Belgradois va continuer à améliorer son record dès lundi.

Grâce à la finale de Wimbledon, le Romain est assuré d’égaler son meilleur classement en carrière : il sera 8e.

Djokovic et Berrettini ont marqué l’histoire à Wimbledon

Novak Djokovic, Wimbledon 2021
Novak Djokovic, Wimbledon 2021 – TOBY MELVILLE / AI / Reuters / Panoramic

Novak Djokovic a remporté son 20e titre du Grand Chelem, le sixième à Wimbledon, et a ainsi égalé le record co-détenu par Rafael Nadal et Roger Federer.

“Je me considère comme le meilleur et je crois que je suis le meilleur, sinon je ne parlerais pas avec confiance de gagner des Grands Chelems et d’entrer dans l’histoire. J’ai toujours pensé que je pouvais jouer mon meilleur tennis en Grand Chelem et me donner une bonne chance de gagner n’importe quel tournoi, sur n’importe quelle surface, car je sais de quoi je suis capable. Je sais que j’ai un jeu très complet qui a fait ses preuves sur toutes les surfaces dans le passé. C’est vraiment une chance pour moi et c’est incroyable que tout cela se produise la même année.  C’est quelque chose que je n’attendais pas, mais je rêve toujours de réaliser les plus grandes choses dans ce sport.”

Un triomphe qui lui permet de rester en course pour réussir le Grand Chelem calendaire après son sacre à l’Open d’Australie et Roland-Garros. Chez les hommes, le dernier exploit de ce type date de 1969, avec Rod Laver. Steffi Graf l’a elle réussi en 1988, en passant en plus l’or olympique autour de son cou pour accomplir le “Grand Chelem doré”. Une performance inégalée que Djokovic peut espérer viser en 2021 s’il remporte l’US Open.

En devenant le premier Italien, hommes et femmes confondus, à atteindre la finale de Wimbledon en simple, Berrettini a également écrit l’histoire.

“Ça fait plaisir, mais ça aurait été le cas même si je n’avais pas été le premier Italien (sourire)”, a-t-il répondu devant les journalistes. “Ma première finale en Grand Chelem. Je suis tellement heureux. Ma saison avait bien commencé avec une finale en ATP Cup, puis je me suis encore blessé (déchirure abdominale, à l’Open d’Australie). J’ai en quelque sorte vu les fantômes du passé ressurgir. Mais, encore une fois, je suis revenu plus fort. Je pense que je mérite pleinement d’être ici.”

Matteo Berrettini at Wimbledon in 2021
Matteo Berrettini at Wimbledon in 2021 © AI / REUTERS / PANORAMIC
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *