À seulement 30 ans, Johanna Konta prend sa retraite

Dans un communiqué publié ce mercredi sur les réseaux sociaux, Johanna Konta, ancienne numéro quatre mondiale, a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière.

Johanna Konta, Wimbledon 2019

On ne reverra pas Johanna Konta en 2022. La Britannique de 30 ans a publié un communiqué sur les réseaux sociaux ce mercredi 1er décembre 2021, en expliquant qu’elle mettait un terme à sa carrière professionnelle. Konta avait joué son premier match sur le circuit WTA il y a tout juste 10 ans, en 2011. 

« Reconnaissante : C’est le mot que j’ai probablement le plus utilisé au cours de ma carrière, et c’est le mot qui, selon moi, l’explique le mieux à la fin. Ma carrière de joueuse est arrivée à son terme, et je suis incroyablement reconnaissante. Tout portait à croire que je ne réussirais pas dans cette profession. Cependant, ma chance s’est matérialisée par les personnes qui sont entrées dans ma vie et qui ont eu un impact sur mon existence d’une manière qui transcende le tennis. »

« Je suis si incroyablement reconnaissante envers ces personnes. Vous savez qui vous êtes. Grâce à ma propre résilience et aux conseils des autres, j’ai pu vivre mes rêves. J’ai pu devenir ce que je voulais et ce que je disais quand j’étais enfant. Je me considère incroyablement chanceuse. Je suis tellement reconnaissante. »

Johanna Konta avec le trophée à Miami en 2017 – © AI / Reuters / Panoramic

Konta, dans l’histoire du tennis britannique 

Johanna Konta quitte le monde du tennis avec un très beau palmarès. La joueuse de 30 ans a remporté quatre titres WTA au cours de sa carrière. Elle s’est imposée à Stanford en 2016, Miami (le plus grand titre de sa carrière) et Sydney en 2017 et Nottingham en 2021. 

La Britannique a atteint le 4e rang mondial en 2017, sa plus belle année, où elle a notamment atteint les demi-finales de Wimbledon, devenant la première femme britannique à réaliser cet exploit en 39 ans, depuis Virginia Wade. 

Konta a également atteint deux autres demi-finales en Grand Chelem. À l’Open d’Australie en 2016 et à Roland-Garros en 2019. Au cours de sa carrière, elle aura battu une seule fois une numéro un mondiale, Angelique Kerber à Eastbourne en 2017. Konta n’avait plus joué sur le circuit depuis le mois d’août, et une défaite au premier tour à Cincinnati face à Karolina Muchova.

L’année 2021 a été compliquée elle avec deux défaites au premier tour à l’Open d’Australie et Roland-Garros. Elle n’avait pas pu participer à Wimbledon en raison d’un test positif au Covid-19. Une blessure au tendon du genou droit l’a également empêchée de jouer l’US Open et toute la dernière partie de saison. Clap de fin pour l’une des meilleures joueuses de l’histoire de la Grande-Bretagne.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *