Alizé Cornet en 10 questions – Rome, Serena Williams, écriture

A 30 ans, Alizé Cornet est l’une des joueuses les plus expérimentées du circuit WTA. Voici dix questions que vous pourriez vous poser à propos de la Niçoise.

Cornet tournée FFT

D’où vient Alizé Cornet ?

Alizé Cornet est née le 22 janvier 1990 à Nice. C’est ici qu’elle a débuté le tennis à 4 ans. Elle y habite avec son compagnon, Michael Kujaz, qui l’a déjà entraînée par le passé. Elle mesure 1,73 m.

Quand Alizé Cornet a t-elle débuté sa carrière ?

Alizé Cornet a débuté sa carrière professionnelle en 2006, quelques mois après s’être révélée aux yeux du grand public, à Roland-Garros en 2005. Âgée de 15 ans, la Niçoise, invitée par les organisateurs, bat la Russe Alina Jidkova et remporte sa première victoire sur le circuit. Elle s’incline ensuite contre son idole Amélie Mauresmo.

Par qui Alizé Cornet est-elle coachée ?

Cornet est entraînée par l’ex-joueuse polonaise Sandra Zaniewska (142e mondiale au mieux) depuis décembre 2019 au sein de l’académie Mouratoglou, à Biot. Auparavant, elle a notamment été coachée par Georges Goven, Pierre Bouteyre ou Laurent Orsini.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alizé Cornet (@alizecornet)

Quelle est sa surface favorite ?

La terre battue est la surface qui lui permet d’exprimer le mieux possible son jeu, avec son coup droit lifté, ses variations et sa couverture de terrain. A Rome en 2008, elle signe son premier coup d’éclat : issue des qualifications, la Niçoise s’incline en finale après des victoires probantes contre Svetlana Kuznetsova et Anna Chakvetadze.

Cornet 2008

Quelles sont ses plus belles victoires ?

Alizé Cornet est une coupeuse de têtes. Capable du meilleur comme du pire, elle a vaincu 18 joueuses du top 10 durant sa carrière. Parmi elles, la numéro 1 d’alors Serena Williams, battue trois fois par la Française, notamment au troisième tour de Wimbledon en 2014. Agnieszka Radwanska, Simona Halep ou encore Angelique Kerber font également partie de ses victimes.

Combien a t-elle remporté de titres ?

Alizé Cornet a remporté six trophées en simple sur 13 finales : quatre sur terre battue (Budapest en 2008, Bad Gastein en 2012, Strasbourg en 2013, Gstaad en 2018), deux sur dur (Katowice en 2014 et Hobart en 2016). La Française de 30 ans a également glané trois titres en double.

Sans oublier la Fed Cup remportée en 2019 en Australie aux côtés de Kristina Mladenovic, Caroline Garcia, Fiona Ferro et Pauline Parmentier sous le capitanat de Julien Benneteau. C’est lors de cette campagne qu’elle a signé sa plus belle victoire contre la Belge Elise Mertens.

Quel est son meilleur résultat en Grand Chelem ?

Phénomène assez rare, Alizé Cornet n’a pas raté un seul Grand Chelem depuis l’Open d’Australie 2007, soit 55 participations d’affilée. Elle a atteint à cinq reprises les huitièmes de finale dans un Majeur. En 2009 à l’Open d’Australie, elle est à point de rallier les quarts, mais Dinara Safina, alors numéro un mondiale, finira par l’emporter. Cornet rééditera pareille performance à Wimbledon en 2014 (défaite contre Eugenie Bouchard), Roland-Garros en 2015 (défaite contre Elina Svitolina) et en 2017 (défaite contre Caroline Garcia), et à l’US Open 2020 (défaite contre Tsvetana Pironkova).

Quel est son meilleur classement ?

Alizé Cornet a atteint le 11e rang mondial en février 2009 après son quart de finale à l’Open GDF Suez. Actuelle 53e mondiale (en décembre 2020), elle fait partie du top 100 depuis août 2007. Elle a fait partie du top 20 pour la dernière fois en 2015.

Quelles sont ses passions ?

Une passion l’a particulièrement occupée pendant le confinement : l’écriture. Elle a sorti son premier livre en septembre, avant le début de Roland-Garros (28 septembre – 13 octobre) :

« J’ai une grande passion pour l’écriture depuis toujours, raconte-t-elle. Je vais publier un bouquin en septembre. C’est un mélange d’autobiographie et de carnet de bord. Je l’ai écrit l’année dernière. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mon ptit bonheur de confinée 🌞🏡🥰✍🏼 #RestezChezVous My quarantine’s happy place 🌞🏡🥰✍🏼 #StayHome #Week6

Une publication partagée par Alizé Cornet (@alizecornet) le 22 Avril 2020 à 5 :38 PDT

Quel était son surnom à l’Ultimate Tennis Showdown ?

Alizé Cornet a été surnommée “The Volcano” lors de la première édition féminine de l’UTS. La Française a perdu en finale contre Anastasia Pavlyuchenkova. Lors de la compétition, Cornet s’est montrée plusieurs fois très agacée, aussi bien contre elle-même, que contre son entraîneur à l’UTS, Maxime Vogt. “Pourquoi tu prends un temps mort, tu me casses mon rythme, tu n’es pas obligé de parler !“, lui a-t-elle lancé pendant son match contre Brenda Fruhvirtova. Et lorsque l’arbitre lui a refusé, en finale, l’utilisation d’une “Gold card” bonus, elle s’en est pris à lui, avant de déclarer : “L’éruption est très proche… elle va sortir.” Un vrai “volcan”.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *