Abonnez-vous à la newsletter

Séisme à Wimbledon : Cornet élimine la n°1 mondiale Swiatek, imbattable depuis 37 matchs !

L’exploit est immense. Alizé Cornet a éliminé Iga Swiatek, la numéro 1 mondiale et nouvelle tête d’affiche du tennis féminin, samedi, à Wimbledon (6-4, 6-4). Trois Françaises sont en deuxième semaine du tournoi.

Alizé Cornet / Wimbledon 2022 Alizé Cornet / Wimbledon 2022

L’histoire s’écrit chaque jour chez les Françaises à Wimbledon. Celle qui a été contée, ce samedi, est unique. Vertigineuse. Presque inimaginable. Alizé Cornet vient de réaliser l’un des plus beaux exploits de sa carrière. Elle vient d’éliminer la numéro 1 mondiale Iga Swiatek, en deux sets, au 3e tour de Wimbledon (6-4, 6-4).

Cette phrase est un séisme pour le monde du tennis féminin, qui s’est trouvé en Swiatek une nouvelle tête d’affiche. La Polonaise n’avait plus perdu depuis le 16 février dernier. Soit 37 matchs consécutifs ! Tout en passant par un titre à Roland-Garros, en juin, et trois succès en WTA 1000 à Indian Wells, Miami et Rome. Cornet ne « réalise pas », a-t-elle dit au micro, et nous non plus.

« Je n’ai pas les mots, a-t-elle soufflé après la rencontre. C’est incroyable. Je vis l’une des plus belles saisons de ma carrière. Je vis pour ce genre de match. J’y ai cru malgré les statistiques. J’aime ce genre de défis. »

Je vis l’une des plus belles saisons de ma carrière

Alizé Cornet

La performance de Cornet en rappelle forcément une autre. Celle de 2014, lorsque la Française avait battu, sur ce même Court Central de Wimbledon, et au même stade de la compétition, la numéro 1 mondiale d’alors, Serena Williams. Cette année, Cornet est la première Française depuis… elle-même, en 2014, à battre une n°1 en Grand Chelem. “Forcément, je suis obligée de penser à 2014”, a avoué Cornet.

Trois Françaises en deuxième semaine de Wimbledon, une première depuis 2005 !

L’histoire de cette performance est aussi celle des fautes directes de Swiatek. La Polonaise en a commis… 32, quand Cornet n’en a fait que 7. La numéro un mondiale n’avait pas si mal joué depuis le 16 février, sûrement. Et Cornet avait de l’or dans la raquette, ce samedi, assez pour maintenir Swiatek dans ses doutes et ses approximations sur gazon.

Dans la première manche, la Française a pris les deux premières mises en jeu de Swiatek. Elle a toujours été juste. Comme sur cette amortie lumineuse qui a rasé la bande du filet (5-3).

Swiatek s’est rebellée dans le deuxième set en menant 2-0 ? Cornet l’a sidérée. Après avoir concédé son service, la Française a rapidement recollé au score. Swiatek a ensuite déjoué jusqu’au bout. Manquant les choses les plus simples, comme ce smash gratuit, à 4-2, qu’elle a envoyé en dehors du court.

Cornet est en huitièmes de finales pour la première fois depuis… 2014 et pour la deuxième fois en deuxième semaine d’un Majeur cette saison après l’Open d’Australie. Clin d’œil. Elle rejoint en deuxième semaine du tournoi londonien Caroline Garcia et Harmony Tan. C’est la première fois depuis 2005 que trois Françaises sont en huitièmes de finale de Wimbledon. Les joueuses d’alors sont d’une autre époque : Amelie Mauresmo, Nathalie Dechy, et Mary Pierce.

Impossible de ne pas penser, désormais, au Grand Chelem. “2022, c’est votre année ?”, lui a-t-on demandé. Réponse : “Je suis comme le bon vin, je vieillis bien !” L’histoire s’écrira jusqu’au bout.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.