Badosa décroche son premier titre WTA suite au forfait de Konjuh à Belgrade

Paula Badosa a remporté samedi son premier titre sur le circuit WTA, suite à l’abandon d’Ana Konjuh en pleine finale. L’Espagnole atteindra son meilleur classement lundi, à la 34e place mondiale.

Paula Badosa at Madrid in 2021

Un premier titre pour récompenser sa régularité depuis trois mois. Demi-finaliste à Lyon, à Charleston et à Madrid, Paula Badosa a remporté samedi son premier tournoi sur le circuit WTA. L’Espagnole de 23 ans menait 6-2, 2-0 en finale à Belgrade quand Ana Konjuh a jeté l’éponge sur blessure. Badosa est ainsi la septième joueuse, déjà, à décrocher son premier titre WTA en 2021. Elle grimpera ainsi à la 34e place mondiale lundi prochain, et n’est plus qu’à un forfait pour Roland-Garros d’être tête de série lors du Grand Chelem parisien, Simona Halep ayant déjà renoncé sur blessure.

Badosa et Konjuh étaient soumises à un programme intense ce samedi, avec la demi-finale et la finale à jouer le même jour, suite au report des matchs de jeudi en raison de la pluie. Badosa avait ainsi surclassé Viktoriya Tomova en à peine une heure (6-1, 6-2). Konjuh avait davantage souffert pour se défaire de Maria Camila Osorio Serrano, en deux tie-break et plus de deux heures (7-6, 7-6). Des efforts que la Croate a payés en finale.

Badosa revient de loin cette saison

De retour de quatre opérations du coude, Konjuh avait déjà atteint les huitièmes de finale à Miami et les quarts de finale à Istanbul cette saison. L’ancienne 20e mondiale remontera ainsi à la 144e place mondiale lundi prochain, pour confirmer sa remontée fulgurante depuis six mois.

Ana Konjuh

Badosa, qui était encore 73e début mars, atteindra son meilleur classement lundi prochain. Elle continue de se redresser après un début de saison gâché par la Covid-19, à laquelle elle avait été testée positive à son arrivée à Melbourne pour l’Open d’Australie, ce qui lui avait valu une quarantaine stricte sur place. C’est dire si ce qu’elle réalise depuis trois mois est encore plus impressionnant. De quoi en faire l’une des joueuses à suivre de près à Roland-Garros.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *