le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Classement WTA : Swiatek toujours en tête, Begu et Pera grimpent

Iga Swiatek débute sa dix-septième semaine en tête de la hiérarchie mondiale. Un petit changement est à noter dans le Top 10.

Iga Swiatek, Wimbledon 2022 Iga Swiatek, Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Cela fait désormais 17 semaines qu’Iga Swiatek est sur le trône du tennis mondial. Lundi, la WTA a dévoilé son nouveau classement. La numéro un mondiale n’a plus joué depuis début juillet, et son élimination au 3e tour de Wimbledon, par Alizé Cornet, après avoir remporté 37 matchs consécutifs. Un record au 21e siècle.

La Polonaise fait son retour sur les courts cette semaine, chez elle, à l’Open de Pologne. Ce week-end, Swiatek avait aussi participé à un match d’exhibition, à Cracovie, afin de récolter des fonds pour les jeunes touchés par la guerre en Ukraine.

La joueuse de 21 ans est une large leader de la hiérarchie mondiale. Elle compte plus de 3800 points d’avance sur la numéro 2 mondiale, Anett Kontaveit.

L’Estonienne sera elle aussi présente à l’Open de Pologne, à Varsovie. Kontaveit reste sur une finale perdue à Hambourg, dimanche.

Un seul petit changement est à noter dans le Top 10 mondial. Garbine Muguruza grimpe d’une place, au rang de 8e mondiale, à la place de Danielle Collins, désormais n°9. Emma Raducanu est, elle, toujours n°10.

Begu est désormais n°33 mondiale

Les changements les plus importants de ce classement concernent Irina-Camelia Begu et Bernarda Pera. La première a été sacrée à Palerme, la deuxième à Hambourg, contre Kontaveit.

La Roumaine gagne 12 places dans le nouveau classement WTA. Begu est désormais n°33 mondiale, son meilleur classement depuis plus de cinq ans. A Palerme, elle a remporté le cinquième titre de sa carrière.

Le bond de Pera est encore plus impressionnant. L’Américaine grimpe de 27 places, jusqu’au 54e rang mondial. Le meilleur classement de sa carrière. Elle vient d’enchaîner deux titres sur le circuit, après celui de Budapest.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.