Halep : “Je ne savais pas si j’allais pouvoir rejouer cette année”

Simona Halep espère pouvoir jouer cet US Open sans pépin physique, alors qu’une blessure au mollet a bien failli lui coûter sa saison.

Simona Halep, US Open 2021

Simona Halep marche toujours un peu sur des oeufs en ce moment. Côté motivation et niveau de jeu, aucun souci, mais c’est son corps qui tend à refuser l’obstacle. Mercredi, la Roumaine s’est qualifiée pour le troisième tour de l’US Open en dominant largement (6-3, 6-1) la Slovaque Kristina Kukova (111e). Après avoir sorti Camila Giorgi d’entrée alors que l’Italienne arrivait d’un titre à Montréal, l’ex n°1 mondiale continue donc de se rassurer. Et elle en avait bien besoin !

Après avoir raté Roland-Garros, Wimbledon et les Jeux Olympiques suite à une déchirure au mollet gauche, elle avait dû déclarer forfait à Cincinnati au deuxième tour pour cause de souci à l’adducteur droit, dans la foulée de sa défaite d’entrée à Montréal face à Danielle Collins (2-6, 6-4, 6-4). L’actuelle 13e mondiale n’a ainsi gagné qu’un match, face à Magda Linette (6-4, 3-6, 6-1) au premier tour à Cincinnati depuis… Rome ! Et la protégée de Darren Cahill a révélé à la presse mercredi que Rome a bien failli être le dernier tournoi de sa saison tant Halep ne parvenait pas à se remettre de cette blessure au mollet.

Je me suis dit que si ma saison était finie, il n’y aurait plus qu’à penser à la prochaine, que le principal était d’être de retour à 100%. Je crois que cette approche m’a en fait aidé à récupérer.

Simona Halep

“Je n’ai jamais eu une blessure comme celle-ci avant : deux déchirures dans le même muscle… C’était très difficile à gérer et quand j’ai commencé la rééducation j’avais l’impression d’être de nouveau une enfant qui ne pouvait marcher que lentement et sur la pointe des pieds. La douleur également était difficile à supporter. Je passais quatre ou cinq heures par jour aux soins. J’ai forcé pour tenter de jouer Wimbledon et ça de nouveau lâché. Mentalement c’était très difficile pace que je ne savais pas si j’allais pouvoir rejouer cette année.”

“J’ai pris du recul et je me suis dit que si jamais ma saison était finie, il n’y aurait plus qu’à penser à la prochaine mais que le principal était d’être de retour à 100%. Finalement, je crois que cette approche m’a en fait aidé à récupérer. Je sens que ça s’améliore de jour en jour et je n’ai plus d’appréhension sur le court. Je vais sur les matches en croyant en mes chances et en espérant atteindre de nouveau mon meilleur niveau.”

Halep affrontera au troisième tour la puissante Elena Rybakina, tombeuse de Caroline Garcia (6-1, 6-4) : de quoi encore bien tester son jeu de jambes ! Cet US Open 2021 c’est un peu la dernière chance pour Halep de garder un meilleur souvenir d’une saison qui a viré au cauchemar en mai, alors elle pourrait bien déjouer quelques pronostics à New York. Si la poisse la lâche un peu…

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *