Garcia et Ferro éliminées à Montréal

Caroline Garcia et Fiona Ferro, respectivement en lice pour le premier et le deuxième tour, se sont inclinées à Montréal ce mardi. La première face à Anastasia Pavlyuchenkova, la seconde contre Petra Kvitova.

Au premier tour du WTA 1000 de Montréal, Caroline Garcia, passée par les qualifications, avait fort à faire. Face à elle, une femme en confiance. Anastasia Pavlyuchenkova : finaliste de Roland-Garros et championne olympique du double mixte à Tokyo associée à Andrey Rublev.

En quête de son meilleur tennis, la Française, 63e mondiale, s’est inclinée 6-4, 6-4 en 1h30. Le match avait pourtant bien débuté pour elle. Menant 2-0 dès l’entamme grâce à son unique balle de break de la rencontre, elle a ensuite perdu quatre jeux consécutifs avant de céder la manche initiale.

Dans le second set, la Russe a fait la différence d’entrée avant d’être d’être débreakée à 2-1 puis de reprendre l’avantage dans la foulée. Elle a ensuite filé vers le succès sans laisser la moindre chance d’égalisation. La tête dé série numéro 10 a désormais rendez-vous avec l’Américaine Jessica Pegula.

Ferro s’est battue, mais Kvitova était au-dessus

Deuxième Bleue en lice ce mardi, Fiona Ferro, tombeuse d’Alja Tomljanovic (2-6, 6-2 ab.) lundi, était opposée à Petra Kvitova pour le compte du deuxième tour. Face à la tête série numéro 7, elle a subi le même sort que “Caro” Garcia. Défaite 6-4, 6-4 en 1h30.

Breakée à 2-2, la protégée d’Emmanuel Planque, 84e du classement WTA, n’a pas eu la moindre opportunité de break lors du premier acte. Efficace avec son slice de gauchère, son opposante a eu un pourcentage de points gagnés légèrement plus important sur seconde (69 %) que première balle (65 %).

Dès l’entame du deuxième round, la Tricolore s’est rebellée. Break d’entrée pour mener rapidement 3-0. Mais son adversaire a trouvé la solution pour égaliser. Là, à 3-3, Ferro a écarté deux balles de break, avant de s’en procurer une à son tour à 4-3. En vain. Quelques instants plus tard, sa rivale du jour faisait parler la poudre. Réussissant quatre coups gagnants, cette dernière a pris l’engagement de la Française sur un jeu blanc avant de boucler l’affaire.

Océane Dodin, issue des qualifications est désormais la seule représente de l’Hexagone à Montréal. Après sa belle victoire 6-3, 1-6, 6-2 contre Karolina Muchova (N° 14) lundi, elle défiera Amanda Anisimova.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *