#BlackLivesMatter : Naomi Osaka fait stopper le tennis à New York

Naomi Osaka a décidé de ne pas jouer sa demi-finale de Cincinnati pour protester contre les violences policières dont est victime la population noire aux Etats-Unis. Les organisateurs ont décidé, dans la foulée, de reporter toutes les rencontres prévues ce jeudi.

Naomi Osaka au service, en 2019 sur le WTA Tour

Naomi Osaka est en demi-finale du tournoi de Cincinnati, mais la nuit tombée, mercredi, cela n’avait pas d’importance. Révoltée par l’actualité américaine, brûlante suite aux tirs de trois policiers sur le Noir américain Jacob Blake le 23 août, la joueuse japonaise de 22 ans s’est retirée du tournoi pour marquer sa profonde préoccupation de citoyenne. Deux heures plus tard, au cœur de la nuit française, l’ATP, la WTA et la fédération américaine (USTA) ont décidé de suspendre le jeu au Western and Southern Open ce jeudi. La journée devait être consacrée aux demi-finales des tableaux hommes et femmes. Aucune balle ne sera échangée à Flushing Meadows.

Tout a commencé par ce communiqué, émis sur ses réseaux sociaux par Naomi Osaka à 2h53 heure de Paris, 20h53 heure locale à New York :

« Bonjour. Comme vous le saviez, j’étais censée jouer ma demi-finale ce jeudi. Cependant, même si je suis une sportive de haut niveau, je suis avant tout une femme noire. Et en tant que femme noire, je pense qu’il y a des sujets plus importants que me voir jouer au tennis, sujets sur lesquels je souhaite attirer toute l’attention. Je ne m’attends pas à ce que ma décision ait un impact radical, mais si j’obtiens qu’une conversation s’engage dans mon sport, très majoritairement blanc, j’estimerai que j’ai fait avancer les choses. Assister au génocide de la population noire par la police me donne la nausée, littéralement. Je n’en peux plus de voir les hashtags de solidarité pulluler tous les jours et d’avoir à radoter sur ce sujet. Quand en aurons-nous assez ? »

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/naomiosaka/status/1298785716487548928?s=20″]

La Japonaise ponctue son message des noms de Jacob Blake, Breonna Taylor, Elijah Mcclain et George Floyd. Blake est le Noir américain gravement blessé par sept tirs dans le dos le 23 août à Kenosha dans le Wisconsin. Taylor est une soignante américaine tuée par balles à Louisville dans le Kentucky en mars dernier. Mcclain est un kiné décédé en détention en août 2019 à Aurora dans le Colorado. Floyd est l’Américain dont la mort par étouffement, au cours de son arrestation le 25 mai à Minneapolis, avait suscité un vaste mouvement de protestation et de violences aux Etats-Unis.

Une déferlante d’hommages à Osaka

Née d’un père haïtien et d’une mère japonaise, Naomi Osaka avait déjà pris la parole sur ces sujets mais son geste, inédit, est salué dans le monde du tennis et au-delà comme une prise de responsabilité forte et pertinente. Patrick Mouratoglou, Billie Jean King, Sloane Stephens, Alizé Cornet, Andy Murray et sa mère ou encore le joueur allemand d’origine jamaïcaine Dustin Brown ont salué cette décision sur leurs propres réseaux. Huit heures après, son tweet avait été “aimé” plus de 200 000 fois. Juste après avoir battu Filip Krajinovic dans le tableau masculin (4-6, 7-6, 7-5), le Canadien Milos Raonic a lui aussi tenu à apporter son soutien à la position défendue par la lauréate de l’US Open 2018 :

« Je pense que de tels mouvements, s’ils sont nombreux, peuvent forcer le changement, surtout si cela a un impact sur le plan économique. J’ai beaucoup d’espoir quand je vois ce que fait la NBA, et j’espère que nous autres, joueurs comme joueuses, nous saurons nous unir pour montrer notre soutien. Parce qu’il y a trop de gens qui ne sont pas traités correctement, qui ne sont pas respectés et qui doivent vivre dans la peur. »

Si Raonic fait référence au basket, c’est que ce mouvement de protestation déferle sur le sport américain et a débuté avec la décision des Milwaukee Bucks de refuser de jouer en play-off contre les Orlando Magic. Dans la foulée, deux autres matchs de NBA, et d’autres rencontres de Major League Baseball et Major League Soccer ont connu le même type de pause.

L’émotion suscitée par cette décision, prise par la sportive la mieux payée au monde en 2020, va susciter une forme de confusion à New York sur la suite des événements. L’USTA n’a pas précisé si le tirage au sort de l’US Open, prévu pour ce jeudi à 18h, heure française (midi à Flushing Meadows), était maintenu à l’heure dite. Le déroulement de la suite du Western and Southern Open est lui aussi incertain. S’il est précisé que “le jeu reprendra vendredi“, personne ne sait s’il s’agit de décaler demi-finales et finale de 24 heures, ou si une autre option a été retenue. Ni même si, pour sa bravoure sans précédent, il était envisage de laisser à Osaka l’opportunité de jouer avec ces 24 heures sans tennis qui resteront comme l’une des grandes victoires de sa carrière.

• A lire aussi : Raonic passe en force
• A lire aussi : La qualification d’Osaka contre Kontaveit
• A lire aussi : Les questions que vous vous posez sur Naomi Osaka

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *