Paire retombe dans ses travers et s’incline d’entrée à Noursoultan

Benoît Paire, qui a pourtant servi pour le gain du premier set, s’est incliné en deux manches contre Egor Gerasimov au premier tour à Noursoultan (7-5, 6-4). C’est la deuxième fois de suite que le Français sort dès le premier tour, après l’US Open.

Benoît Paire at Hamburg in 2021

Il y avait du mieux chez Benoît Paire cet été. Mais le passage imminent à l’automne a visiblement ramené le Français à ses difficultés sur le circuit depuis un an. Tête de série numéro 6 du tournoi ATP 250 de Noursoultan, la capitale du Kazakhstan, l’Avignonnais s’est incliné d’entrée contre Egor Gerasimov (7-5, 6-4). C’est sa deuxième défaite consécutive dès le premier tour, après avoir déjà chuté face à Dusan Lajovic à l’US Open, non sans avoir lancé des insultes pendant le match.

C’est d’autant plus regrettable pour Paire qu’il a breaké le premier dans les deux manches. Il a même servi pour le gain du premier set, à 5-4, avant de concéder quatre jeux de suite. A réaction, le 53e joueur mondial a pris le service du Biélorusse dès le premier jeu de la seconde manche. Mais il n’a pas su conserver cet avantage jusqu’au bout pour revenir à égalité au score et s’est finalement incliné en 1h22′.

Gerasimov bête noire des Français

Auteur de cinq doubles-fautes, dont une pour conclure la première manche, Paire a notamment souffert derrière sa deuxième balle de service. Il n’a remporté que 22% des points disputés dans cette configuration. Insuffisant pour s’en sortir contre Gerasimov, qui n’avait pourtant remporté que 7 de ses 26 derniers matchs avant de se présenter à Noursoultan. Mais le 97e au classement ATP ne réussit pas aux Français, puisqu’il a battu Gilles Simon au premier tour du tournoi olympique et vaincu Jo-Wilfried Tsonga à deux reprises ces derniers mois (Barcelone, Eastbourne).

Demi-finaliste en indoor à Montpellier en début de saison, Gerasimov affrontera Carlos Taberner ou Ricardas Berankis au prochain tour. Lorenzo Musetti a aussi validé sa place pour le tour suivant en se sortant du piège tendu par Marc Polmans (6-4, 2-6, 6-4). Ilya Ivashka (aux dépens d’Elias Ymer) et John Millman (contre Dmitry Popko) se sont également imposés ce mardi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *