Serena Williams : « J’ai vécu comme une recluse »

De retour à la compétition lundi pour le tournoi WTA de Lexington (10-16 août), Serena Williams s’est exprimée sur la période du confinement. Elle n’avait pas évoqué le sujet jusqu’ici.

Opposée à Bernada Pera pour son entrée en lice au tournoi de Lexington, qui débute le 10 août, Serena Williams a raconté son isolement forcé lors d’une conférence de presse virtuelle. « J’ai vécu comme une recluse, décrit la championne. C’était le seul moyen de respecter les distanciations. Je n’ai pas une capacité pulmonaire optimale, vous savez. Je ne sais pas ce qui se serait passé si j’avais eu le COVID-19, et je n’ai pas envie de le savoir. » La joueuse de 38 ans a notamment expliqué qu’elle possède « 50 masques » avec lesquels elle voyage car elle ne veut « jamais se retrouver sans un. »

Présence confirmée à l’US Open

Williams a confirmé qu’elle sera présente à l’US Open (31 août-13 septembre) : « Je me vois totalement jouer si le tournoi a lieu ». Et l’Américaine, vainqueur de 23 Grands Chelems, a rassuré sur son état de santé : « En ce qui concerne la santé, je fais très attention à ce que je fais, a-t-elle lancé. Tout le monde dans la “bulle Serena” est vraiment protégé. C’est cool de jouer au tennis, mais c’est ma vie et ma santé, donc j’ai été un peu névrosée. Mais c’est comme ça que je dois être maintenant. »

Serena Williams - Melbourne Open Australie

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *