le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Serena Williams remporte son premier match en simple depuis 14 mois

Sortie gagnante de son duel face à Nuria Párrizas Díaz au premier tour du WTA 1000 de Toronto (6-3, 6-4), Serena Williams a remporté son premier match en simple depuis Roland-Garros 2021.

Serena Williams, Toronto 2022 La célébration de Serena Williams, après sa victoire au premier tour à Toronto en 2022 (AI / Reuters / Panoramic)

Après 14 mois sans succès, Serena Williams est sortie de la salle d’attente. Pour son entrée en lice à Toronto, Serena Williams a remporté son premier match en simple depuis le 4 juin 2021 et sa victoire face à Danielle Collins au troisième tour de Roland-Garros. Lundi, sur le dur du WTA 1000 canadien, elle s’est imposée 6-3, 6-4 face en 1h57 à Nuria Párrizas Díaz, lucky loser et 54e mondiale.

“J’adore jouer ici, j’ai eu de bons résultats par le passé”, a déclaré la gagnante – sacrée en 2001, 2011 et 2013 dans l’Ontario -, lors de l’interview sur le court. “J’ai donné le meilleur de moi-même aujourd’hui (lundi). Ce n’était pas facile, les conditions étaient nuageuses, puis ensoleillées, puis venteuses… C’est super d’être ici, c’est un de mes endroits préférés sur le circuit. Merci à tous, je vous aime !”

Blessée et contrainte à l’abandon au premier tour de Wimbledon l’an passé, la femme aux 39 titres du Grand Chelem toutes disciplines confondues a repris la compétition un an plus tard, toujours sur le gazon londonien. Bien qu’éliminée d’entrée par Harmony Tan, elle avait offert, avec la Française, une empoignade épique aux amateurs de tennis. Au Canada, avec Párrizas Díaz, elle a de nouveau écrit un scénario haletant.

Après un échange de breaks en début de rencontre, Williams, n’ayant plus aucun point WTA et jouant grâce à la règle du classement protégé, a fait la différence à 4-3 sur une attaque de coup droit suivie au filet. Puis, au moment de servir pour la manche, elle a dû avoir les nerfs solides. A 5-3, elle s’est retrouvée à 30-40 suite à deux points de suite perdus sur des lets injouables.

“Oh come on !”, a-t-elle alors réagi en levant les bras au ciel, dépitée. Mais, reine des moments-clefs, elle a écarté la balle de débreak d’un ace avant d’empocher la manche à sa quatrième occasion. Grâce à une bonne première extérieure lui permettant de terminer tranquillement sur un smash après rebond dès la deuxième frappe.

Un jeu charnière de 25 minutes dans la deuxième manche

Dans la deuxième manche, la native du Michigan, si elle est apparue encore loin de sa splendeur d’antan sur le plan du jeu, a démontré toutes ses qualités de compétitrice. Peu importe le nombre de trophées soulevés, à bientôt 41 ans, elle s’est battue comme s’il s’agissait du match le plus important de sa carrière. En montrant toute sa détermination, poing serré et cris rageurs après chaque point important gagné. Et il y en a eu un paquet.

Bousculée par une Espagnole habile en contre, notamment en revers, “SW” a dû écarter une balle de break 6-3, 1-2 – grâce à une défense épastrouillante qui a enflammé le public -, puis une deuxième à 6-3, 2-3 avant de s’en procurer une, en vain, à 6-3, 3-3. Avant le clou du spectacle. A 6-3, 3-4, elle a remporté un jeu de 25 minutes en sauvant quatre balles de break supplémentaires pour s’en sortir sur sa septième opportunité.

Dans la foulée, elle a fait craquer son adversaire. A 6-3, 4-4, l’Américaine a fait le break en profitant de la fébrilité d’une Espagnole sous pression. Anticipant du bon côté sur une attaque de coup droit à mi-court de sa rivale du jour, elle a vu cette dernière repartir au fond puis a remporté le rallye sur une faute directe. Le sort en était jeté.

Sans trembler, Serena Williams a conclu dès le jeu suivant, sur sa première balle de match. Au deuxième tour, elle a rendez-vous avec la gagnante du duel opposant Belinda Bencic, tête de série numéro 12, à Tereza Martincová.

Les autres rencontres du premier tour à Toronto (WTA 1000, Aviva Centre, dur, 2.527.250 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Jil Teichmann – Venus Williams : programmé mardi
  • Shuai Zhang – Cristina Bucsa : à jouer
  • Madison Brengle – Coco Gauff : à jouer
  • Sara Sorribes Tormo – Claire Liu : à jouer
  • Camila Giorgi – Emma Raducanu : à jouer
  • Anna Bondar – Elise Mertens : à jouer
  • Rebecca Marino – Qinwen Zheng : à jouer
  • Daria Kasatkina – Bianca Andreescu : à jouer
  • Amanda Anisimova – Carol Zhao : à jouer
  • Kaia Kanepi – Naomi Osaka : à jouer
  • Belinda Bencic – Tereza Martincova : à jouer
  • Veronika Kudermetova – Ajla Tomljanovic : à jouer
  • Storm Sanders – Leylah Fernandez : programmé lundi
  • Katherine Sebov – Yulia Putintseva : programmé lundi
  • Petra Kvitova – Alison Riske-Amritraj : programmé lundi
  • Asia Muhammad – Madison Keys : programmé lundi
  • Alize Cornet – Caroline Garcia : programmé lundi
  • Barbora Krejcikova – Karolina Pliskova : programmé lundi
  • Sloane Stephens – Sofia Kenin : programmé lundi
  • Jelena Ostapenko – Anhelina Kalinina : programmé lundi
  • Simona Halep (N.15) – Donna Vekic (LL) : 6-0, 6-2
  • Elena Rybakina – Marie Bouzkova (Q) : 7-5, 6-7 [3], 6-1
  • Beatriz Haddad Maia – Martina Trevisan : 6-2, 2-6, 6-2
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.