Cornet démarre bien 2021, Muguruza tranquille face à Mladenovic

Finalement opposée à la Grecque Grammatikopoulou, Alizé Cornet a démarré la saison sur une victoire nette (6-2, 6-2), jeudi à Abu Dhabi.

Garbine Muguruza, Abu Dhabi, 2021

Alizé Cornet n’a pas perdu au change. Et elle en a profité pour démarrer la saison sur une victoire très nette, parfaite pour la confiance. A l’origine, la Niçoise aurait dû affronter jeudi, pour son premier match de l’année, l’une des favorites du tournoi d’Abu Dhabi Elise Mertens, numéro 20 au classement mondial. Blessée à l’épaule droite, la Belge a finalement déclaré forfait à quelques minutes de se présenter sur le court. La Française était finalement opposée à la Grecque Valentini Grammatikopoulou, 269eme dans la hiérarchie mondiale. Elle n’en a fait qu’une bouchée (6-2, 6-2 en 1h10 de jeu), avec deux sets au scénario quasiment identique. Cornet a en effet mené 3-0 dans les deux manches, avant de tranquillement gérer son avance ensuite. Au deuxième tour, la numéro 53 mondiale croisera la route de l’Espagnole Paula Badosa. Pour Cornet, il faut espérer qu’elle ne connaîtra pas le même sort que Kristina Mladenovic, sèchement battue (6-2, 6-4) jeudi par une compatriote de Badosa, Garbiñe Muguruza.

Bien aidée par les problèmes de la Française au service (onze doubles fautes), en particulier en fin de match (cinq de suite dans le dernier jeu), la numéro 15 mondiale a dicté sa loi à Mladenovic. Cette dernière avait pourtant mieux débuté la rencontre, en breakant d’entrée Muguruza pour mener 2-0. Mais l’Espagnole s’est immédiatement reprise, et a aligné sept jeux de suite pour remporter la première manche et prendre les devants dans la deuxième. Cela n’a pas empêché « Kiki » d’encore réussir le premier break dans ce set (4-3), mais sans réussir là non plus à le tenir. Et Muguruza n’a eu aucun mal à reprendre sa marche en avant pour boucler le match.

Sabalenka enchaîne, Vondrousova s’arrête

Autre qualifiée du jour : Sofia Kenin, tête de série numéro 1 du tournoi, n’est pas tombée dans le piège face à la qualifiée chinoise Yang. L’Américaine s’est imposée en deux sets (7-6, 6-2), malgré 12 balles de break concédées (une seule convertie). Aryna Sabalenka s’est imposée sur le même score – mais légèrement plus rapidement – face à la Slovène Polona Hercog. La Biélorusse, qui avait bouclé 2020 sur deux titres à Ostrava et Linz, enchaîne ainsi une dixième victoire d’affilée. Marketa Vondrousova, elle, s’est inclinée d’entrée. La Tchèque, classée au 21eme rang mondial, s’est fait surprendre en trois manches par Su-Wei Hsieh (3-6, 6-3, 7-6). Elle est l’une des deux seules têtes de série à s’être inclinées ce jeudi, avec Jennifer Brady, battue par Tamara Zidansek (0-6, 6-3, 6-4).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *