Sofia Kenin : “J’ai l’impression d’avoir perdu toute ma confiance”

Eliminée d’entrée au Masters de Cincinnati, dimanche, après sa défaite contre Alizé Cornet (6-1, 7-6), Sofia Kenin était abasourdie. Pour la numéro 4 mondiale, « tout s’est effondré ».

Sofia Kenin - Open de Lyon - 2020, March

Quelques mots, en conférence de presse, le regard dans le vide et rempli d’incompréhension, ont suffi à témoigner de l’état d’esprit de Sofia Kenin : « Tout s’est effondré ». La numéro 4 mondiale venait de se faire éliminer d’entrée au Masters 1000 de Cincinnati, impuissante devant Alizé Cornet (6-1, 7-6). Elle attendait pourtant la reprise avec impatience. L’Américaine n’avait plus joué depuis début mars. 6 mois d’attente. Elle restait même sur une victoire en finale de l’Open de Lyon. La préparation fut intense pendant le confinement. Minutieuse. Mais elle l’a répété : « Tout s’est effondré ».

« J’étais parfaitement préparée, a lancé Kenin. Tout était en place. Je ne sais pas ce qui s’est passé. J’ai eu de bons entraînements pendant quatre ou cinq jours (avant son match), et aujourd’hui (dimanche), je n’avais aucun rythme. Je ne sais pas comment j’ai laissé cela se produire. »

Après avoir perdu lourdement le premier set (6-1), Kenin a été menée 5-2 dans la deuxième manche. Mais elle a finalement réussi à pousser Cornet au jeu décisif. Cela n’a rien changé. Elle a envoyé une dernière balle dans le couloir, à quelques millimètres de la ligne.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/SofiaKenin/status/1297886270866231297?s=20″]

Kenin : « Je vais avoir besoin de quelques jours pour m’en remettre »

La vainqueur de l’Open d’Australie en janvier dernier, à 21 ans, avait pourtant « l’impression de bien jouer ». « Mais en réalité, je n’ai jamais réussi à sentir la balle, a-t-elle expliqué. Je ne sais même pas comment je suis revenue dans le deuxième set. Pourtant, je ne me sentais pas mal. Je me sentais même bien, en fait. Parfaitement bien. Je ne comprends pas. C’est très frustrant. »

A la fin du match, elle est apparue neutre. Sans colère. Sans vraiment comprendre sa défaite en deux sets et 1h43. Elle avouait pourtant être « très, très déçue ». « Je vais avoir besoin de quelques jours pour m’en remettre, a soufflé Kenin. J’ai l’impression d’avoir perdu toute ma confiance. » Elle espère maintenant être « prête » pour l’US Open, qui débute dans une semaine. « Je vais tout faire pour ».

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *