Dodin abandonne contre Sabalenka

Alors qu’elle revenait bien dans son quart de finale contre Aryna Sabalenka après avoir perdu le premier set (6-3, 3-3), vendredi à Linz, Océane Dodin a été contraint à l’abandon.

Oceane Dodin, Linz 2020

Scénario cruel pour Océane Dodin, ce vendredi à Linz (Autriche), pour le premier quart de finale de la jeune joueuse française depuis sa défaite contre l’Américaine Sofia Kenin à Lyon en mars dernier aux portes du dernier carré et juste avant que le confinement ne provoque l’interruption de la saison. Après avoir perdu le premier set (6-3 en 36 minutes) sans vraiment réussir à perturber la belle mécanique d’Aryna Sabalenka, même si elle avait réussi à breaker la première, Dodin, passée par les qualifications, semblait en effet s’être refait une santé face à la Biélorusse. Rejointe à chaque fois par la 11eme mondiale sur ses jeux de service, la Nordiste classée actuellement en dehors des cent premières mondiales (elle était 115eme avant le début du tournoi en salle autrichien) avait même fait la course en tête, jusqu’à 3-3, 40-15 et ce terrible coup du sort venu la stopper brutalement dans son élan. Sur une reprise d’appuis anodine avant de frapper un coup droit avec la puissance que l’on sait qu’elle aime mettre dans chacune de ses frappes, Dodin s’est en effet tordue la cheville gauche en retombant sur le sol abrasif de ce court de Linz et elle s’est écroulée au sol.

Dodin a quitté le court en chaise roulante

Très attristée, Sabalenka a même eu la gentillesse et l’extrême sportivité d’apporter une poche de glace à son adversaire mais la Française n’a malheureusement pas pu reprendre la rencontre, sa blessure l’obligeant à se faire soigner en dehors du court, qu’elle a même quitté en chaise roulante.

« Elle jouait vraiment bien. Elle jouait bien, à plat et il fallait vraiment que je m’adapte à la balle. C’est vraiment dommage pour elle », a regretté ensuite la tête de série numéro 1, qui affrontera la Tchèque Krejcikova, samedi en demi-finales.

L’autre match mettra aux prises deux autres favorites du tournoi : la Russe Ekaterina Alexandrova (n°4) à la Belge Elise Mertens (n°2). En ce qui concerne Océane Dodin, il ne reste plus à espérer qu’elle ne souffre de rien de grave. Surtout que son parcours en Autriche devrait lui permettre de retrouver le Top 100 et donc de pouvoir prétendre à entrer directement dans le grand tableau de l’Open d’Australie. Pile au moment où elle semblait en passe de retrouver son meilleur niveau après un an sans jouer suite à une… blessure.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *