Mladenovic miraculée contre la 716e mondiale, Cornet et Dodin sorties d’entrée

Alizé Cornet et Océane Dodin ont été éliminées dès le premier tour des qualifications du tournoi de Madrid, qui débute ce jeudi. Egalement en lice, Kristina Mladenovic est passée tout près d’une énorme désillusion contre la 716eme mondiale, mais a assuré l’essentiel.

Kristina Mladenovic, Roland-Garros, 2020

Le tennis féminin français ne vit pas ses meilleures heures. Le tableau du très relevé tournoi de Madrid a été tiré au sort ce mardi matin, et aucune Française ne figure dans le tableau principal, qui compte au total 64 joueuses.

Fiona Ferro (abdominaux) et Caroline Garcia (pied, genou), les deux Françaises les mieux classées, ont déclaré forfait, et trois de leurs compatriotes sont contraintes de passer par les qualifications. Elles sont déjà terminées pour Alizé Cornet et Océane Dodin. Cornet (60eme), contrainte à l’abandon lors du deuxième tournoi de Charleston en raison d’une blessure aux adducteurs, était venue se tester dans la capitale espagnole. Un test non concluant car elle s’est inclinée contre la Chinoise Xiyu Wang, 136eme mondiale (6-1, 4-6, 7-6, en 2h39). Les deux joueuses ont peiné mal au service, avec 14 balles de break à sauver pour la Française, et 17 pour la Chinoise. Cornet s’est bien reprise en remportant le deuxième set après avoir été menée 6-1, 3-1. Dans la troisième, la Niçoise s’est même procurée cinq balles de match, à 5-2 et 5-4, avant de s’incliner au tie-break (8-6).

Mladenovic, le dernier espoir

Quant à Océane Dodin (117eme), elle a subi sa quatrième défaite de suite, face à la Japonaise Nao Hibino (82eme) : 6-2, 3-6, 6-3 en 1h32, dans un match marqué par douze breaks. La Française a breaké d’entrée de match, mais est ensuite passée totalement à côté du premier set. Dans le deuxième, elle a breaké trois fois et a réussi à le remporter. Puis elle a mené 3-2 dans la dernière, avant de perdre les quatre derniers jeux. Les seuls espoirs français reposaient donc sur Kristina Mladenovic (55eme), qui affrontait l’Espagnole de 17 ans Ane Mintegi Del Olmo (716eme). La 55eme mondiale a fini par se sortir, après trois sets (6-3, 5-7, 7-6) et près de trois heures de jeu, des griffes de sa toute jeune adversaire. Mais elle s’est fait très peur et est passée tout près de la correctionnelle. Après avoir remporté aisément le premier set, la Nordiste semblait pourtant partie pour dérouler dans la deuxième manche. Mais« Kiki », à 4-1 en sa faveur, a subitement coincé et permis à l’Espagnole, classée au 716eme rang mondial, de se relancer dans ce match. Sans aucun complexe, l’ancienne numéro 1 française a tout d’abord recollé à un set partout, avant de s’envoler au score dans la dernière manche, qui semblait emmener Mladenovic vers l’une des plus grosses désillusions de sa carrière. Menée 4-1 puis 5-2, la Française a eu la bonne idée de relever la tête et d’aligner enfin les jeux pour obliger Mintegi Del Olmo à disputer un jeu décisif. Il n’y a alors plus eu photo (7-1) entre notre représentante et la joueuse de 17 ans, toute proche mardi de signer l’exploit de sa jeune carrière.

Kristina Mladenovic, Miami, 2021

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *