Mertens surclasse Kanepi pour ajouter un sixième titre à son palmarès

Elise Mertens a remporté dimanche le Gippsland Trophy, en battant aisément Kaia Kanepi en finale (6-4, 6-1). La Belge décroche ainsi un sixième titre sur le circuit WTA en carrière.

Elise Mertens, Melbourne, 2021

Voilà deux ans, quasiment jour pour jour, qu’Elise Mertens n’avait plus soulevé un trophée sur le circuit WTA. Le Belge, dont le dernier titre remontait à février 2019, à Doha, a mis fin à cette attente ce dimanche en dominant Kaia Kanepi en finale du Gippsland Trophy, en 68 minutes (6-4, 6-1). La N.20 mondiale, tête de série N.7 du tournoi, conclut en beauté une semaine où elle aura battu notamment Caroline Garcia et Elina Svitolina, tout en bénéficiant du forfait de Naomi Osaka en demi-finale.

Mertens a atteint sa seule demi-finale en Grand Chelem en Australie

Déjà finaliste du dernier tournoi de la saison 2020, à Linz, Mertens n’a quasiment jamais tremblé face à la revenante Kanepi, 94e mondiale qui disputait sa première finale sur le circuit principal depuis mai 2013, à 35 ans. L’ancien 12e joueuse mondiale s’est rapidement détachée pour mener 5-2. C’est alors qu’elle a connu sa seule frayeur du match. Débreakée au moment de servir pour le set à 5-3, Mertens a remis un coup de collier dans le jeu suivant, pour reprendre l’engagement de l’Estonienne et empocher la première manche. La seconde, mieux maîtrisée par la Belge, injouable derrière son premier service (25 points gagnés sur 28) et opportuniste sur ses balles de break (4/4), s’est révélée à sens unique. Mertens a mené 5-0 et terminé le travail sur sa deuxième balle de match, sur son engagement.

« Kanepi est une sacrée cogneuse, a-t-elle analysé. Quand la première balle passe, il faut retourner dans le court pour la faire jouer. C’est ce que j’ai fait. Je ne lui ai pas donné beaucoup de points faciles, c’est toujours bon signe contre elle. »

A son aise en Australie, où elle a atteint sa seule demi-finale en Grand Chelem (2018), Mertens remontera à la 16e place du classement WTA lundi et abordera le premier Grand Chelem de la saison avec le plein de confiance. Pour potentiellement rêver à une nouvelle épopée dans un majeur.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *