11e titre pour Monfils, sacré à Adélaïde !

Gaël Monfils s’est imposé (6-4, 6-4) face au Russe Karen Khachanov en finale de l’ATP 250 d’Adélaïde ce dimanche.

Gaël Monfils, Adélaïde 2022

La reine d’Adélaïde connaît désormais son roi. Après le sacre d’Ashleigh Barty en Australie-Méridionale un peu plus tôt dans la journée, Gaël Monfils a inscrit son nom au palmarès du tournoi ce dimanche. Le 21 joueur mondial s’est imposé 6-4, 6-4 en 1h19 face à Karen Khachanov, 29e du classement ATP. Une victoire qu’il doit, en partie, à Elina Svitolina. La vraie reine de son cœur.

« Avec la pandémie, l’année dernière a été très difficile pour moi », a expliqué le Français lors de la remise des trophées. « J’avais presque – je ne dirais pas voulu tout arrêté – perdu ma foi dans le tennis. Mais Elina (Svitolina) était là. C’est grâce à elle. Merci Elina, merci pour tout. »

J’avais presque – je ne dirais pas voulu tout arrêté – perdu ma foi dans le tennis.

Gaël Monfils

Pour aller chercher son premier titre depuis Rotterdam en février 2020, « la Monf » s’est montré très solide du fond de court. A l’image de ce bras de fer dans la diagonale de revers à 5-4 en sa faveur et 40-40 sur le service du Russe, sur lequel il a été le plus fort. Dans la foulée, pour empocher la première manche sur sa troisième occasion, il n’a pas eu à cravacher : double faute de Khachanov.

La deuxième manche a été verrouillé par les serveurs. Jusqu’à 5-4, Monfils n’avait gagné que cinq points au retour, tout en n’en lâchant que deux sur son engagement. Puis, dans l’ultime jeu du duel, le natif de Paris a trouvé la faille pour mener 15-40 sur la mise en jeu de son rivale du jour et boucler l’affaire sur sa deuxième balle de match, sans perdre un set de la semaine.

Avant l’Open d’Australie à partir du 17 janvier, Gaël Monfils va poursuivre sa préparation la semaine prochaine avec l’ATP 250 « Adélaïde 2 ». « On s’était livré à une belle bataille à l’entraînement plus tôt dans la semaine, donc je savais que ça serait dur », a-t-il lancé à Karen Kachanov pendant son discours. « On se revoit vendredi en demi-finale pour que tu tentes de prendre revanche. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *