Le gros coup de Chardy sauve la journée des Français à Antalya

Tristan Lamasine s’est incliné en huitièmes de finale du tournoi d’Antalya ce dimanche contre Alexander Bublik, alors que Hugo Grenier a déclaré forfait pour son match contre Jan-Lennard Struff. En revanche, Jérémy Chardy a signé une très belle victoire contre Fabio Fognini.

Jérémy Chardy, Australian Open 2020

Trois Français devaient être présents sur les courts d’Antalya en huitièmes de finale ce dimanche, mais seulement deux se sont finalement présentés. Hugo Grenier (250eme), qui avait remporté le tout premier match de sa carrière dans le tableau principal du circuit ATP vendredi, à 24 ans, a déclaré forfait pour son match contre Jan-Lennard Struff, pour une raison encore inconnue. L’autre mauvaise nouvelle du jour côté tricolore est la défaite (logique) de Tristan Lamasine (271eme) contre Alexander Bublik (49eme), tête de série No 8. Le Kazakh s’est imposé 6-2, 6-4 en 1h37 face au joueur de 27 ans. Bublik, irrégulier au service (6 aces, 7 doubles-fautes), a breaké trois fois Lamasine dans le premier set et une fois dans le deuxième.

Chardy – Fognini, un combat acharné

La bonne nouvelle est finalement venue de Jérémy Chardy, qui s’est offert une belle victoire sur Fabio Fognini, la tête de série No 3. Le Palois, qui s’était raté lors de la reprise de la saison 2020 après la longue pause due au coronavirus (1 victoire, 4 défaites), s’est imposé après trois tie-breaks et un combat de 2h54 où il aurait pu craquer : 7-6, 6-7, 7-6. Mené 5-1 dans ses confrontations avec l’Italien, le No 72 mondial est bien entré dans son match en menant 3-0, puis Fognini est revenu à 4-4. Chardy a manqué deux balles de set à 5-4 et 6-5, mais il a finalement réussi à avoir le dernier mot au tie-break, en le remportant 7-4. Dans le deuxième set, c’est le No 17 mondial qui a mené 3-0, puis le Français a renversé la situation en le breakant deux fois, pour servir pour le match à 5-4. Mais il s’est complètement raté, subissant un break blanc, puis Fognini a déroulé dans le jeu décisif (7-1). On pensait alors que ce scénario allait plomber le moral du Français.

Voir le tableau du tournoi d’Antalya

Chardy a toutefois bien entamé le dernier set en menant 3-0, puis Fognini a égalisé à 3-3 puis a servi pour le match à 6-5. Les chances du Français semblaient alors très compromises. Mais il a à son tour pris le service de son adversaire et a égalisé à 6-6. Dans le dernier jeu décisif, Chardy a mené 4-2 puis Fognini est revenu à 4-4, et le Français a finalement réussi un mini-break capital à 5-5 pour remporter ce match très indécis (124 points pour l’Italie, 125 pour le Français). Voilà une victoire qui va lui faire beaucoup de bien. Et il aura droit à un quart de finale à sa portée, contre Jan-Lennard Struff.

Berrettini dans un fauteuil

Le leader du tennis italien, Matteo Berrettini, sera bien au rendez-vous des quarts de finale, après son succès 6-2, 6-3 contre Dimitar Kuzmanov en 1h07. Le No 10 mondial a remporté le premier set en breakant à 0-0 et 4-2, puis le deuxième en breakant à 1-1, 3-1 et 5-3.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *