le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

6-3 6-1 en 1h02 : une nouvelle démonstration pour Alcaraz et un deuxième Masters 1000 dans la poche

L’Espagnol a largement dominé Alexander Zverev en finale du tournoi de Madrid (6-3, 6-1).

Carlos Alcaraz, Madrid 2022 Carlos Alcaraz avec le trophée de sa victoire à Madrid, © AI / Reuters / Panoramic

Qui pour arrêter Carlos Alcaraz ? Apparement pas le premier joueur mondial, ni le quatrième et encore moins le troisième. Après s’être offert Rafael Nadal et Novak Djokovic en deux jours, l’Espagnol a écarté Alexander Zverev dimanche en finale du Masters 1000 de Madrid. Et le mot “offrir” n’est peut être pas assez fort tant le joueur de 19 ans a livré une démonstration XXL pour battre l’Allemand (6-3, 6-1) en seulement 1h02 de jeu.

Grâce à ce succès, Alcaraz alimente sa légende naissante et s’offre, à seulement 19 ans (!), le deuxième Masters 1000 de sa carrière, après celui remporté à Miami il y a quatre semaines. Il est imprenable en finale sur le circuit ATP. Tenez-vous bien, le gamin d’El Palmar n’a jamais perdu à ce stade de la compétition, en cinq finales (six avec le Masters Next Gen). Mieux encore, il n’a jamais perdu un set.

C’est également le sixième joueur depuis la création de l’ATP Tour, en 1990, à avoir remporté ses cinq premières finales sur le circuit après notamment Thomas Enqvist ou Ernests Gulbis.

Le récital d’Alcaraz face au 3e joueur mondial

Alexander Zverev menait 2-0 dans leurs confrontations sur le circuit (deux victoires sur dur à Acapulco et Vienne) mais l’Allemand n’a jamais trouvé les solutions. Pour leur premier affrontement sur terre battue, Alcaraz a pris à la gorge son adversaire, comme il l’avait déjà fait face à Nadal et Djokovic dans les tours précédents.

Un break blanc à 3-2 tout en maîtrise et une fin de set conclue sur un jeu blanc : difficile d’espérer grand chose pour Zverev, tenant du titre ici à Madrid. L’an dernier, il avait aussi perdu le premier set face à Matteo Berrettini mais était parvenu à renverser son adversaire italien. Un an plus tard, l’issue a été très différente.

Bravo Carlito, en ce moment tu es le meilleur joueur du monde.

Zverev à Alcaraz

Contrairement à son quart de finale et sa demi-finale, Carlos Alcaraz a aussi pu compter sur beaucoup de déchets de la part de son adversaire : l’Allemand a commis 25 fautes directes et seulement réussi 7 coups gagnants. 11 fautes directes et 12 coups gagnants pour l’Espagnol, qui n’a concédé aucune balle de break et qui a pris quatre fois la mise en jeu de son adversaire. Alcaraz a parachevé son succès grâce à deux double-fautes.

Le dernier set n’aura duré que trente petites minutes et un score sans appel : 6-1. Après la rencontre, Alexander Zverev a largement félicité la nouvelle comète du tennis mondial : “Bravo Carlito, en ce moment tu es le meilleur joueur du monde. Même si tu as encore 5 ans, tu nous bats tous. C’est une superstar qui va gagner beaucoup de Grands Chelems et être numéro 1 mondial.” L’Espagnol a peut-être cinq ans, mais il a déjà remporté deux Masters 1000 et sera 6e mondial lundi. Il était 120e mondial il y a un an et il a (sans aucun doute) coché Rome dans dans ses prochains objectifs. Avant d’aller à Paris.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *