le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Alcaraz, décidément irrésistible, remporte son premier Masters 1000 à Miami

A 18 ans, Carlos Alcaraz a remporté son premier Masters 1000 dimanche face à Casper Ruud (7-5, 6-4). Il est le plus jeune vainqueur de l’histoire du tournoi floridien.

Carlos Alcaraz, Miami 2022 Carlos Alcaraz, Miami 2022 © AI / Reuters / Panoramic

Il a 18 ans et il ne lui manque plus qu’un titre du Grand Chelem pour avoir un palmarès qui coche toutes les cases. L’Espagnol Carlos Alcaraz, tête de série n°14, s’est imposé deux sets à zéro (7-5, 6-4) contre le Norvégien Casper Ruud, tête de série n°6 et s’est adjugé le titre du tournoi de Miami, dimanche en fin d’après-midi, au Hard Rock Stadium de Miami.

C’est le premier trophée en Masters 1000 du joueur espagnol qui enjambe toutes les étapes de façon irrésistible. Déjà titré en ATP 250 (Umag, 2001) et en ATP 500 (Rio, il y a moins de deux mois), Alcaraz a remporté chacune de ses premières finales professionnelles, à tous les niveaux depuis les Futures.

“Je n’ai pas de mots pour décrire cette victoire, obtenue sous le regard de mon équipe et ma famille”, a commenté Alcaraz à chaud, dans cet anglais sommaire qui le caractérise encore. Il s’est jeté dans les bras de son coach Juan Carlos Ferrero à l’issue du match. Ferrero, les larmes aux yeux, ne s’était pas rendu à Miami pour enterrer son père et n’est revenu sur place que quelques instants avant la finale.

Seul Nadal est meilleur qu’Alcaraz en 2022

Alcaraz, 15e mondial avant la compétition, confirme que plus grand monde ne peut lui résister sur l’ATP Tour. Depuis son troisième tour à l’Open d’Australie, seul Rafael Nadal l’a battu, à Indian Wells. Ce lundi, ce même Nadal sera le seul devant lui à la Race, c’est-à-dire au classement de 2022.

Son parcours à Miami : Marton Fucsovics (6-3, 6-2), Marin Čilić, tête de série n°21 (6-4, 6-4), Stefanos Tsitsipas, tête de série n°3 (7-5, 6-3), Miomir Kecmanovic (6-7 [5], 6-3, 7-6 [5]), son adversaire le plus coriace, le tenant du titre Hubert Hurkacz, tête de série n°8 (7-6 [5], 7-6 [2]), et enfin Casper Ruud.

“Je me suis senti comme à la maison” a-t-il répété dans son discours d’après-match, en espagnol, à un public manifestement à forte dominante hispanique, qui l’a poussé dans les moments les plus chauds du tournoi, notamment après un début de finale timide, quand il a été mené 3-0.

Ruud, classé au 9e rang, avait écarté le Suisse Henri Laaksonen (6-1, 6-2), le Kazakhe Alexander Bublik, tête de série n°30 (6-3, 6-2), la tête de série n°10 Cameron Norrie (6-3, 6-4), l’Allemand Alexander Zverev, tête de série n°2 (6-3, 1-6, 6-3), et l’Argentin Francisco Cerundolo (6-4, 6-1) pour atteindre sa première finale de Masters 1000.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.