Masters : dans un (drôle de) match sans enjeu, Medvedev bataille jusqu’au bout pour battre Sinner

Déjà assuré de terminer 1er de groupe, Daniil Medvedev a dû lutter jusqu’au bout du suspense et sauver deux balles de match pour battre un Jannik Sinner déjà éliminé (6-0, 6-7(5), 7-6(8) en 2h29), ce jeudi lors de la dernière journée du groupe rouge du Masters.

Daniil Medvedev Masters 2021
  • L’information principale : Daniil Medvedev bat Jannik Sinner dans le match de clôture du groupe rouge
  • Vous apprendrez aussi : Que Sinner face aux cadors, ça n’est vraiment pas ça…
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que, disons-le, c’était quand même un drôle de match ! 

C’est quoi la confiance ? Eh bien, c’est ce mystérieux ingrédient qui permet de gagner un match pratiquement « contre son gré » (on va le voir), au bout du suspense, après avoir été breaké au troisième set et être passé deux fois à un point de la défaite, comme l’a fait Daniil Medvedev ce jeudi soir au Pala Alpitour de Turin, face à Jannik Sinner, qu’il a fini par battre 6-0, 6-7(5), 7-6(8) en 2h29) au terme d’un scénario assez rocambolesque.

Rien ne prédisposait cette partie à prendre une telle tournure un peu folle. Les deux hommes étaient déjà fixés sur leur sort avant de jouer. Medvedev était en effet assuré de terminer en tête de ce groupe rouge, tandis que Sinner était assuré d’en être éliminé, après la victoire dans l’après-midi d’Alexander Zverev face à Hubert Hurkacz, qui avait permis à l’Allemand de confisquer ce deuxième strapontin qualificatif.

Le premier set non plus ne laissait pas à penser qu’on en arriverait à de telles extrémités : il a été survolé par un Medvedev aérien, auteur de trois petites fautes directes et vainqueur 6-0 d’un Sinner qui multipliait les erreurs de son côté.

Mais le jeune Italien de 20 ans, devenu face à Hurkacz mardi le plus jeune joueur à remporter son premier match au Masters depuis Hewitt en 2000, s’est réveillé après avoir sauvé une balle de break d’entrée de deuxième set, au terme d’un rallye de 24 frappes. Il a alors harangué son public, qui est lui aussi rentré dans la partie et a commencé à chahuter Medvedev. Lequel a finalement concédé son service pour la première fois du tournoi, à 2-1, sur une double faute.

Même si le n°2 mondial est revenu aussitôt, un autre match, beaucoup plus indécis, a alors commencé. Match que Sinner a fini par relancer en égalisant à un set partout, à la surprise générale, à l’issue du jeu décisif.

Breaké au troisième set et mené 4-2, Medvedev, visiblement soucieux de ne pas perdre trop d’énergie dans cette partie sans enjeu (sinon les 200 points ATP promis au vainqueur, tout de même), donnait l’impression d’être prêt à lâcher l’affaire. Mais il est finalement revenu au score presque malgré lui, en profitant d’un jeu de service « cadeau » de son adversaire, à 4-3.

Victoire à la Pyrrhus pour le Russe ?

L’affaire s’est donc jouée lors d’un nouveau jeu décisif, dans lequel Medvedev a sauvé deux balles de match à 5-6 et 7-8 en prenant tous les risques (service gagnant sur deuxième balle, volée de coup droit liftée). Avant de conclure sur un somptueux revers gagnant, signe de la confiance qui l’habite en ce moment, et qui lui vaut donc de remporter pour la deuxième fois d’affilée un tie break du troisième set dans ce Masters (après celui face à Zverev au tour précédent).

Pour Sinner, qui avait l’occasion de battre son premier top 5 en neuf tentatives, la défaite est plus amère que la victoire a semblé belle pour Medvedev. Auteur de 34 fautes directes dont 17 dans le seul troisième set, le n°2 mondial ne paraissait pas spécialement ravi d’avoir dû passer 2h30 de plus sur le terrain avant d’aborder sa demi-finale, samedi, face au vainqueur de Rublev-Ruud. Espérons que cette victoire, sa huitième consécutive au Masters, ne soit pas pour lui une victoire à la Pyrrhus… 

CLASSEMENT FINAL DU GROUPE ROUGE

Classement :

1 – Medvedev 3-0 (6-3)
2 – Zverev 2-1 (5-3)
3 – Sinner [remplaçant de Berrettini] 1-1 (3-2)
4 – Hurkacz 0-3 (1-6)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *