le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

10 mars 2008 : Le jour où Sampras et Federer se sont donnés rendez-vous à New-York pour une exhibition

Le 10 mars 2008, Roger Federer et Pete Sampras disputent une exhibition devant 19 000 spectateurs au Madison Square Garden, à New York. Le Suisse s’impose 6-3 6-7 7-6.

Sampras Pete Sampras Pete

Ce qui s’est passé ce jour-là et pourquoi c’est historique : Federer et Sampras devant 19 000 personnes au Madison Square Garden

Ce jour-là, le 10 mars 2008, Roger Federer et Pete Sampras disputent une exhibition devant 19 000 spectateurs au Madison Square Garden, à New York, une enceinte connue pour avoir accueilli le Masters de 1977 à 1989. L’actuel n°1 domine l’Américain de 36 ans, qui détient encore de nombreux records que Federer est sur le point de battre, 6-3, 6-7, 7-6.

Les acteurs : Roger Federer et Pete Sampras

  • Roger Federer, numéro 1 mondial depuis février 2004

Roger Federer, le génie suisse, âgé de 25 ans, est numéro 1 mondial sans interruption depuis le 2 février 2004. Depuis juillet 2003, il a remporté douze tournois du Grand Chelem : l’Open d’Australie (2004, 2006, 2007), Wimbledon (2003, 2004, 2005, 2006, 2007) et l’US Open (2004, 2005, 2006, 2007). En 2006, sa meilleure saison à ce jour, il a gagné douze tournois dont trois Grands Chelems, le Masters et quatre Masters Series, comptabilisant 92 victoires pour seulement 5 défaites, dont quatre contre son seul vrai rival du moment, Rafael Nadal. L’Espagnol est la raison principale pour laquelle Federer n’a pas encore triomphé à Roland-Garros : il s’est incliné contre lui en demi-finale en 2005 (6-3, 4-6, 6-4, 6-3), puis en finale en 2006 (1-6, 6-1, 6-4, 7-6). Il a commencé l’année 2007 en s’imposant à l’Open d’Australie sans perdre un set, en disposant en finale de Fernando González (7-6, 6-4, 6-4). Il a ensuite connu une étrange tournée Indian Wells/Miami, s’inclinant deux fois contre le même joueur, l’Argentin Guillermo Canas, de retour sur le circuit après avoir été suspendu pour dopage. Retrouvant la forme au printemps, Federer gagne le tournoi de Hambourg, où il bat pour la première fois sa bête noire espagnole sur terre battue, mais à Roland-Garros, Nadal le défait à nouveau en finale. Le Suisse prend sa revanche sur le gaucher à Wimbledon, où il s’impose à l’issue d’une finale en cinq sets (7-6, 4-6, 7-6, 2-6, 6-2), et sécurise sa première place mondiale en triomphant également à Flushing Meadows où, en finale, il prend le dessus sur Novak Djokovic (7-6, 7-6, 6-4). Début 2008, il est éliminé par le Serbe en demi-finale de l’Open d’Australie (7-5, 6-3, 7-6) et annonce être atteint de mononucléose.

  • Pete Sampras, maestro des années 1990

Pete Sampras, né en 1971, a dominé le tennis des années 1990. Après un premier titre du Grand Chelem conquis à l’US Open 1990 (où il devient le plus jeune vainqueur de l’histoire du tournoi, aux dépens de son éternel rival Andre Agassi, 6-4 6-3 6-2), il devient numéro 1 mondial en avril 1993. Après avori été critiqué pour avoir atteint le sommet du classement sans avoir gagné le moindre Grand Chelem depuis plus de deux ans, il remet les pendules à l’heure en remportant trois titres majeurs à la suite : Wimbledon et l’US Open en 1993, puis l’Open d’Australie en 1994.Il termine les six saisons suivantes (1993-1998) à cette place, établissant un record toujours invaincu vingt-deux plus tard. Son jeu de service-volée est particulièrement efficace sur le gazon du All England Club, où il décroche sept titres entre 1993 et 2000 – encore un record – affichant 53 victoires pour une seule défaite (le seul homme à le terrasser est Richard Krajicek, en quarts de finale de l’édition 1996). Pete Sampras remporte quatre fois l’US Open (1990, 1993, 1995, 1996), et deux fois l’Open d’Australie (1994, 1997), établissant un nouveau record de 13 titres du Grand Chelem. De plus, l’Américain s’impose aussi à cinq reprises au Masters, accumulant un total de 63 titres au long de sa carrière. A l’époque, comme il détient également le record du nombre de semaines passées au sommet du classement ATP (286), il aurait été sans conteste le plus grand joueur de tous les temps, n’était sa réelle faiblesse sur terre battue :  son meilleur résultat à Roland-Garros est une demi-finale perdue contre Yevgeny Kafelnikov en 1996 (7-6 6-0 6-2), après quoi il n’a plus jamais atteint la deuxième semaine du tournoi. Parmi d’autres moments inoubliables, les amateurs de tennis se souviendront particulièrement de ses larmes lors de son quart de finale de l’Open d’Australie, contre Jim Courier, alors que Sampras venait d’apprendre que son entraîneur souffrait d’une tumeur au cerveau. Il marque également les esprits en terminant sa carrière sur une dernière victoire inattendue, à l’US Open 2002, sa victoire finale contre Agassi (6-3, 6-4, 5-7, 6-4) restant le dernier match jamais disputé par Sampras.

D’un point de vue technique, Pete Sampras est célèbre pour son service assassin, ses incroyables coups droits en bout de course, ses smashs « slam dunk » impressionnants, et ses demi-volées extraordinaires.

Pete Sampras

Le lieu : Madison Square Garden (New York)

Le Madison Square Garden, à New York, est le « court de tennis le plus célèbre du monde ». De 1977 à 1989, il accueille le Masters et, à cette occasion, la tournoi des maîtres devient plus qu’un simple tournoi de tennis, un véritable spectacle. Dès sa première édition, les billets sont tous vendus longtemps à l’avance, avec plus de 18 500 spectateurs dans les tribunes, et le tournoi est remporté par toutes les plus grandes stars de l’époque : Bjorn Borg, John McEnroe, Jimmy Connors, Ivan Lendl, Boris Becker… Alors que le tournoi masculin déménage à Francfort en 1990, le Masters féminin, joué également au MSG depuis 1979, demeure à New York jusqu’en 2000.

L’histoire : Mené 5-2 dans la dernière manche, Roger Federer s’en sort

Début 2008, Roger Federer et Pete Sampras sont considérés par la plupart des experts comme les deux plus grands joueurs de tous les temps. À l’époque, l’Américain détient encore de nombreux records impressionnants, qui seront bientôt battus par le Suisse : il est alors le joueur ayant remporté le plus grand nombre de titres du Grand Chelem (14, alors que Federer en détient déjà 12), le plus grand nombre de semaines passées en tant que n° 1 mondial (286) et le plus grand nombre d’années consécutives à terminer en tête du classement ATP (6). Il est retraité du circuit depuis son dernier triomphe à l’US Open, en 2002. 

Avant que Sampras ne prenne sa retraite, il a croisé une fois la route de Federer, lors d’un huitième de finale mémorable, à Wimbledon, en 2001. Le septuple champion de Wimbledon, qui n’avait subi qu’une seule défaite au All England Club depuis 1992, a été battu en cinq sets par le prometteur Suisse (7-6, 5-7, 6-4, 6-7, 7-5). À l’époque, de nombreux experts considéraient ce match comme le signe de l’avènement d’une nouvelle ère, l’étoile montante ayant terrassé le champion en déclin.

Six ans plus tard, en 2007, les deux hommes se sont retrouvés à l’occasion d’une tournée de trois exhibitions en Asie. Après que Federer ait logiquement remporté leurs deux premiers matches, Sampras a réussi à remporter le dernier, à Macao (7-6, 6-4), bien que la surface très rapide ait clairement favorisé son jeu agressif. L’Américain sait quelle est la différence entre un match d’exhibition et une rencontre officielle. “Ne nous emballons pas”, avait-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

En mars 2008, les deux légendes ont programmé une nouvelle confrontation, cette fois-ci, au légendaire Madison Square Garden, à New York, ancien temple du Masters. “Je suis extrêmement enthousiaste à l’idée de me mesurer à Roger aux États-Unis”, a déclaré Sampras avant l’événement. “Et le fait qu’il se déroule à New York au Madison Square Garden en fera une soirée spéciale”.

De fait, parmi les 19 000 spectateurs, il y a  de nombreuses  célébrités, comme par exemple Tiger Woods, qui ne veulent pas manquer un tel spectacle. Malgré son âge et ses cinq ans passés loin du circuit, Sampras, après la perte du premier set, parvient à tenir son service avec autorité pour revenir dans le match  et se détacher 5-2 dans le set décisif. Cependant, Federer finit par remonter et, au final, le Suisse s’impose (6-3, 6-7, 7-6). 

“C’était comme un rêve devenu réalité pour moi”, déclare Federer. “Jouer mon idole d’enfance ici, au Garden. Je n’avais jamais joué ici. C’était génial. On s’est beaucoup amusés.”

Une fois de plus, lors de la conférence de presse, Sampras rappelle aux journalistes qu’en fin de compte, il ne s’agit que d’un match d’exhibition, et qu’il n’envisage pas de revenir sur le circuit.

“Ce n’est plus pour moi”, a déclaré l’Américain. “Je n’ai pas l’intention de revenir, ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais.”

La postérité du moment : Dernier match d’exhibition entre les deux hommes

Le duel du Madison Square Garden  sera le dernier match d’exhibition opposant Roger Federer à Pete Sampras en simple. Au cours des années suivantes, le Suisse battra presque tous les records détenus par l’Américain et il accomplira par-dessus le marché le Grand Chelem en carrière. Le seul record encore détenu par Sampras en 2021 sera celui du plus grand nombre d’années consécutives terminées à la première place mondiale (6).

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *