Auger-Aliassime encore battu en finale, cette fois par Dan Evans

Dan Evans (N.8) a dominé Félix Auger-Aliassime (N.3) en finale du Murray River Open, comptant pour les Melbourne Summer Series (6-2, 6-3). Le Britannique remporte son premier titre ATP contre Auger-Aliassime, battu pour la septième fois en finale.

Félix Auger-Aliassime, Melbourne, Feb 2021

Murray River Open, finale
Evans (N.8) bat Auger-Aliassime (N.3) : 6-2, 6-3

L’info principe : Dan Evans a remporté son premier titre ATP à Melbourne.

Vous apprendrez aussi : Que Félix Auger-Aliassime commence à faire ce qui ressemble à un complexe avec les finales, puisque c’est sa septième défaite en sept tentatives sur le circuit ATP.

Pourquoi lire cet article : Vous comprendrez comment FAA a perdu le match un peu tout seul.

Victoire de Dan Evans ou défaite de Félix Auger-Aliassime. Il y a deux lectures possibles de la finale du Murray River Open, remportée dimanche par Evans (6-2, 6-3), contre le jeune Canadien. C’est le premier titre de la carrière de Dan Evans, 30 ans, tête de série numéro 8 à Melbourne.

Auger-Aliassime n’a toujours pas goûté à cet accomplissement malgré sept tentatives (Rio de Janeiro, Lyon, Stuttgart en 2019, Rotterdam, Marseille, Cologne 1 en 2020, Melbourne 2021). Favori au vu de sa semaine et de son statut de tête de série n°3, FAA a perdu cette finale plus qu’Evans ne l’a gagnée.

Félix Auger-Aliassime a terminé la finale avec un total de 32 fautes directes. Fébrile en fond de court, notamment en revers, il a écourté de nombreux échanges de la pire façon qui soit, avec de nombreuses « bâches » évitables et non provoquées, même si la régularité et la tonicité d’Evans a toujours quelque chose de démoralisant une fois le rallye engagé.

Auger-Alissime agressif mais impuissant

Auger-Aliassime n’a jamais dérogé à son plan de jeu agressif, au point de monter au filet pour trouver quelque solution. Mais ses propres faiblesses à la volée, autant que la grande compétence d’Evans dans l’exercice passing, ont fait défiler les points à une vitesse imprévue. Privé de son service cinq fois dans le match (deux breaks concédés sur deux balles de break au premier set), vainqueur de seulement trois des treize derniers jeux, Auger-Aliassime a laissé cette finale en 1h17.

« Tout le crédit lui revient, a commenté Félix Auger-Aliassime à l’issue de la rencontre, dans une conférence de presse lapidaire. Mais c’était un mauvais match de ma part. »

Cette défaite est la plus sévère de toutes parmi ses finales. Auger-Aliassime n’a même pas remporté un set au cours de ces rencontres.

Lire aussi : Auger-Aliassime battu par Zverev en finale à Cologne 2020

Lire aussi : L’œil de Patrick Mouratoglou sur Félix Auger-Aliassime (sept. 2020) 

A vingt ans, il a le temps d’en gagner d’autres si cette série ne le hante pas. Cette finale a au moins le mérite de le replacer dans le Top 20, à la 19e place mondiale. Il n’aura pas le temps de cogiter. Il revient sur les courts de Melbourne dès lundi pour le premier tour de l’Open d’Australie 2021 contre l’Allemand Cedrik-Marcel Stebe, 128e mondial. Evans, lui, remporte ce un trophée à sa troisième tentative et sera 26e mondial lundi. Son meilleur classement.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *